Aleix Espargaró espère "jouer la victoire" face aux deux favoris

Aleix Espargaró accompagnera les favoris Pecco Bagnaia et Fabio Quartararo sur la première ligne du Grand Prix d'Espagne, avec l'espoir de se mesurer à eux en course.

Aleix Espargaró espère "jouer la victoire" face aux deux favoris
Charger le lecteur audio

Pour la deuxième fois de sa carrière et la première depuis son arrivée chez Aprilia en 2017, Aleix Espargaró a enchaîné deux qualifications consécutives en première ligne. Déjà auteur du troisième temps à Portimão il y a une semaine, le Catalan occupera la même position sur la grille de départ à Jerez, derrière Pecco Bagnaia et Fabio Quartararo, qui étaient au-dessus du lot en qualifications.

"Je suis content", a déclaré Espargaró au site officiel du MotoGP. "J'ai pris des risques, j'ai tout donné parce je n'étais pas super bon avec le pneu tendre à l'arrière, mais à Portimão, j'ai un peu plus risqué ma vie parce que les conditions étaient super difficiles. Mais je suis content parce que Pecco était sur une autre planète. Il a tout assemblé et il était super fort sur un tour. Mais le rythme est là. On est bon, on a un bon rythme. On est prêts pour [la course]."

Prêt au point de décrocher un second podium d'affilée après celui du Grand Prix du Portugal ? "Je vais essayer", a promis Espargaró en conférence de presse, sachant qu'un tel résultat entraînerait la fin des concessions techniques pour Aprilia. Le #41 compte même sur un bon rythme en pneus medium pour viser sa deuxième victoire de la saison face aux deux grands favoris.

"Je sais – et j'espère – que la différence avec Pecco sera plus faible en pneu medium et ici, Fabio a vraiment, vraiment été rapide ces dernières années le dimanche mais si on analyse un peu les dernières séances d'essais, notre rythme avec des pneus qui avaient plus de 30 tours, en étant dans la fenêtre haute des 1'37, n'est pas très loin du leur. Je vais faire de mon mieux, je vais essayer de me battre jusqu'à la fin. Comme je l'ai dit, ça sera une course exigeante [...] mais on est prêts à s'amuser et à jouer la victoire."

Aleix Espargaró troisième des qualifications à Jerez.

Aleix Espargaró troisième des qualifications à Jerez.

"Ça sera une bagarre fun [en course]", a-t-il ajouté. "On verra une course totalement différente des qualifications parce que le pneu medium est assez différent du tendre. Demain [dimanche], il fera très chaud et la piste sera glissante après la course du Moto2. Ça sera fun et on a de bonnes options."

Aleix Espargaró ne cherchera pas à écrire le scénario de cette course avant d'en prendre le départ, la compétitivité du plateau et le rythme infernal des pilotes qui ont gagné des courses depuis le début de la saison rendant vaine toute tentative de planification : "Normalement, on essaie d'établir une stratégie, mais c'est impossible en MotoGP cette année. À chaque fois que je prévois une stratégie, elle ne fonctionne pas. En Argentine, ma stratégie était d'être premier et d'imprimer mon rythme, je n'ai pas pu le faire. À Portimão, encore un mauvais départ. C'est très difficile."

"Je vais faire de mon mieux, ça sera important d'être dans le top 5 dans les premiers tours et après, parfois on se dit que c'est mieux de rester calme derrière pour économiser les pneus, mais la température de la moto et des pneus augmente énormément. Parfois, c'est même mieux d'être devant et de rouler à son rythme. Ça dépendra du début de la course. Je déciderai. Il sera important d'être rapide mais [aussi] d'utiliser son cerveau."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP

Miller impuissant face au tour "impressionnant" de Bagnaia