Officiel - Aleix Espargaró reste 2 ans de plus chez Aprilia

Aprilia a confirmé ce jeudi le prolongement du contrat d'Aleix Espargaró, qui a signé pour deux années de plus.

Officiel - Aleix Espargaró reste 2 ans de plus chez Aprilia
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Aleix Espargaró restera chez Aprilia pour deux ans de plus, ainsi que l'a confirmé le constructeur italien ce jeudi, à la veille des premiers essais du Grand Prix de France, cinquième manche de la saison MotoGP.

Les négociations entre l'aîné des frères Espargaró et Aprilia ont duré plus d'un mois. En marge de la troisième manche du championnat, à Austin, il avait reconnu que beaucoup de chemin restait encore à parcourir et qu'il attendait un geste de la part de Noale. Celui-ci semble donc être arrivé, tant sur l'aspect économique qu'en lui donnant la possibilité de signer pour deux ans.

"Je suis très heureux de rester deux ans de plus chez Aprilia", commente Aleix Espargaró. "Pour la première fois dans ma carrière, je parviens à avoir de la stabilité, et c'est important pour progresser et grandir ensemble. J'ai un seul objectif, une obsession, et c'est de mener la RS-GP sur le podium. Je remercie Aprilia et toute mon équipe : nous continuerons à nous donner à fond dans notre travail jusqu'en 2020."

La reconnaissance de ses qualités techniques

Le podium, le binôme Espargaró-Aprilia ne l'a pas encore connu. Durant sa première année avec la RS-GP, le Catalan s'est classé sept fois dans le top 10, avec pour meilleurs résultats deux sixièmes places. Cette année, il a connu trois abandons mécaniques en l'espace de quatre courses et n'a donc marqué que les points de la dixième place à Austin. Mais la performance est parfois prometteuse au point de laisser penser qu'une fois la fiabilité acquise, il faudra bel et bien compter sur le numéro 41.

Arrivé dans le giron du constructeur italien en 2017, Aleix Espargaró est donc désormais assuré d'une période de quatre ans minimum avec la même équipe, ce qui ne lui était encore jamais arrivé dans ce championnat. En renouvelant sa confiance au pilote espagnol, Aprilia entend souligner l’importance de sa contribution dans le développement de la RS-GP, une machine encore jeune qui s'enrichit de ses compétences notoires dans la préparation technique.

"Cette prolongation est avant tout une reconnaissance des qualités d'Aleix, un pilote rapide et un professionnel exemplaire", souligne Romano Albesiano, directeur Aprilia Racing. "Dès son arrivée, il a su apporter de la passion et de la motivation dans le box, ce qui a eu un effet positif sur toute l'équipe. Sa contribution à la progression de la RS-GP est inégalable et je suis certain que les deux prochaines années nous permettront d'obtenir des résultats importants et, surtout, d'impliquer, de transmettre des émotions et de faire rêver les jeunes et les très nombreux fans d'Aprilia dans le monde. Les signaux sont là, donner de la continuité au projet technique avec un pilote qui connaît bien l'équipe et la moto nous permet de programmer au mieux le développement pour l'avenir."

L'officialisation d'Espargaró intervient après celle de Rins chez Suzuki, arrivée ce matin. Parmi les six constructeurs engagés en MotoGP, seul Ducati n'a donc encore annoncé aucun pilote factory pour la saison prochaine.

Et cette équipe ainsi que Suzuki sont justement des pivots de la décision qui sera prise quant au deuxième pilote Aprilia, sachant que Danilo Petrucci ou encore Andrea Iannone intéressent le constructeur de Noale, mais tous deux sont suspendus à une décision de l'une et l'autre des marques. Jorge Lorenzo fait office de pièce maîtresse du jeu d'échecs, car s'il devait changer d'équipe, il se tournerait vers Suzuki, qui n'aurait ainsi plus de guidon à pourvoir.

Les pilotes officialisés en MotoGP pour 2019 :

TeamPilotes
Repsol Honda

 Marc Márquez

?

Movistar Yamaha

 Valentino Rossi

 Maverick Viñales

Ducati

?
?

Suzuki

 Álex Rins
?

Aprilia

 Aleix Espargaró
?

Red Bull KTM 

 Pol Espargaró

 Johann Zarco

Tech3 KTM

Miguel Oliveira

?

Pramac Ducati

 Francesco Bagnaia

?

Marc VDS*

 Franco Morbidelli

?

LCR Honda

 Cal Crutchlow

?

Ángel Nieto Team*

?
?

Avintia*

 Xavier Siméon

?

* Constructeur à confirmer

partages
commentaires
Diaporama - Les vainqueurs MotoGP du Grand Prix de France

Article précédent

Diaporama - Les vainqueurs MotoGP du Grand Prix de France

Article suivant

Transferts : pour Petrucci, "tout le monde attend Dovizioso"

Transferts : pour Petrucci, "tout le monde attend Dovizioso"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Aleix Espargaró
Équipes Gresini Racing
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021