Officiel - Aleix Espargaró reste 2 ans de plus chez Aprilia

Aprilia a confirmé ce jeudi le prolongement du contrat d'Aleix Espargaró, qui a signé pour deux années de plus.

Officiel - Aleix Espargaró reste 2 ans de plus chez Aprilia
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Aleix Espargaró restera chez Aprilia pour deux ans de plus, ainsi que l'a confirmé le constructeur italien ce jeudi, à la veille des premiers essais du Grand Prix de France, cinquième manche de la saison MotoGP.

Les négociations entre l'aîné des frères Espargaró et Aprilia ont duré plus d'un mois. En marge de la troisième manche du championnat, à Austin, il avait reconnu que beaucoup de chemin restait encore à parcourir et qu'il attendait un geste de la part de Noale. Celui-ci semble donc être arrivé, tant sur l'aspect économique qu'en lui donnant la possibilité de signer pour deux ans.

"Je suis très heureux de rester deux ans de plus chez Aprilia", commente Aleix Espargaró. "Pour la première fois dans ma carrière, je parviens à avoir de la stabilité, et c'est important pour progresser et grandir ensemble. J'ai un seul objectif, une obsession, et c'est de mener la RS-GP sur le podium. Je remercie Aprilia et toute mon équipe : nous continuerons à nous donner à fond dans notre travail jusqu'en 2020."

La reconnaissance de ses qualités techniques

Le podium, le binôme Espargaró-Aprilia ne l'a pas encore connu. Durant sa première année avec la RS-GP, le Catalan s'est classé sept fois dans le top 10, avec pour meilleurs résultats deux sixièmes places. Cette année, il a connu trois abandons mécaniques en l'espace de quatre courses et n'a donc marqué que les points de la dixième place à Austin. Mais la performance est parfois prometteuse au point de laisser penser qu'une fois la fiabilité acquise, il faudra bel et bien compter sur le numéro 41.

Arrivé dans le giron du constructeur italien en 2017, Aleix Espargaró est donc désormais assuré d'une période de quatre ans minimum avec la même équipe, ce qui ne lui était encore jamais arrivé dans ce championnat. En renouvelant sa confiance au pilote espagnol, Aprilia entend souligner l’importance de sa contribution dans le développement de la RS-GP, une machine encore jeune qui s'enrichit de ses compétences notoires dans la préparation technique.

"Cette prolongation est avant tout une reconnaissance des qualités d'Aleix, un pilote rapide et un professionnel exemplaire", souligne Romano Albesiano, directeur Aprilia Racing. "Dès son arrivée, il a su apporter de la passion et de la motivation dans le box, ce qui a eu un effet positif sur toute l'équipe. Sa contribution à la progression de la RS-GP est inégalable et je suis certain que les deux prochaines années nous permettront d'obtenir des résultats importants et, surtout, d'impliquer, de transmettre des émotions et de faire rêver les jeunes et les très nombreux fans d'Aprilia dans le monde. Les signaux sont là, donner de la continuité au projet technique avec un pilote qui connaît bien l'équipe et la moto nous permet de programmer au mieux le développement pour l'avenir."

L'officialisation d'Espargaró intervient après celle de Rins chez Suzuki, arrivée ce matin. Parmi les six constructeurs engagés en MotoGP, seul Ducati n'a donc encore annoncé aucun pilote factory pour la saison prochaine.

Et cette équipe ainsi que Suzuki sont justement des pivots de la décision qui sera prise quant au deuxième pilote Aprilia, sachant que Danilo Petrucci ou encore Andrea Iannone intéressent le constructeur de Noale, mais tous deux sont suspendus à une décision de l'une et l'autre des marques. Jorge Lorenzo fait office de pièce maîtresse du jeu d'échecs, car s'il devait changer d'équipe, il se tournerait vers Suzuki, qui n'aurait ainsi plus de guidon à pourvoir.

Les pilotes officialisés en MotoGP pour 2019 :

TeamPilotes
Repsol Honda

 Marc Márquez

?

Movistar Yamaha

 Valentino Rossi

 Maverick Viñales

Ducati

?
?

Suzuki

 Álex Rins
?

Aprilia

 Aleix Espargaró
?

Red Bull KTM 

 Pol Espargaró

 Johann Zarco

Tech3 KTM

Miguel Oliveira

?

Pramac Ducati

 Francesco Bagnaia

?

Marc VDS*

 Franco Morbidelli

?

LCR Honda

 Cal Crutchlow

?

Ángel Nieto Team*

?
?

Avintia*

 Xavier Siméon

?

* Constructeur à confirmer

partages
commentaires
Diaporama - Les vainqueurs MotoGP du Grand Prix de France
Article précédent

Diaporama - Les vainqueurs MotoGP du Grand Prix de France

Article suivant

Transferts : pour Petrucci, "tout le monde attend Dovizioso"

Transferts : pour Petrucci, "tout le monde attend Dovizioso"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021