Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales

Aleix Espargaró considère qu'il est "au niveau" du top 3 en MotoGP et compte sur l'arrivée de Maverick Viñales chez Aprilia pour le démontrer.

Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales

Depuis la suspension d'Andrea Iannone, Aleix Espargaró a partagé l'équipe Aprilia avec Bradley Smith puis Lorenzo Savadori, deux pilotes qu'il a largement dominés. L'homme fort du projet n'a cessé d'appeler de ses vœux le recrutement d'un pilote de pointe pour aider la marque à progresser plus vite. Approché une première fois en 2020, Andrea Dovizioso a longtemps fait figure de candidat idéal, surtout quand il a accepté de participer à des séances d'essais au guidon de la RS-GP, mais l'Italien n'a jamais semblé véritable convaincu.

Une occasion en or s'est présentée à Aprilia avec le rocambolesque divorce entre Maverick Viñales et Yamaha. Rapidement enrôlé pour 2021, c'est finalement dès ce week-end, au GP d'Aragón, qu'il va reformer un duo de pilotes déjà vu durant deux saisons chez Suzuki. Les deux hommes sont amis mais Espargaró compte sur l'arrivée de son nouveau coéquipier, vainqueur à neuf reprises en MotoGP, pour prouver qu'il est fait du même bois.

"Je suis convaincu que je suis l'un des trois meilleurs pilotes en MotoGP", a déclaré l'Espagnol au cours du week-end du GP de Grande-Bretagne. "Je n'ai pas besoin d'avoir Valentino Rosso comme coéquipier pour prouver ma valeur, j'en suis convaincu. Je suis certain que je pourrai être plus rapide que Viñales, et je suis certain que ça sera bien d'avoir Maverick ici, pour convaincre ceux qui ne le sont pas encore de mon niveau."

Lire aussi :

Amené à clarifier ses propos après avoir offert à Aprilia son premier podium dans l'ère MotoGP, Aleix Espargaró a précisé qu'il parlait plus de son niveau actuel que de talent brut : "Je n'ai jamais dit que j'étais l'un des trois meilleurs pilotes du MotoGP. Ce que j'ai dit, c'est que j'avais le sentiment qu'en ce moment, je pilotais à un très haut niveau ; dans le top 3 des pilotes en MotoGP. Et je crois vraiment que c'est le cas. Mais c'est un sport dans lequel il faut le prouver et aussi avoir une bonne moto pour le prouver, et [à Silverstone], nous avons fait une bonne course".

"Je pense que je prouve que je pilote à un bon niveau et que ma moto progresse bien", a-t-il ajouté. "Mais ça reste une Aprilia, ce n'est pas une moto qui gagne, donc je pense que je suis en belle forme en termes de pilotage."

Maverick sait parfaitement que je l'accueille avec plaisir dans cette équipe, il sait aussi qu'il aura beaucoup de mal à me battre. J'espère qu'on pourra s'affronter mais ça ne sera pas facile de me battre, croyez moi. Il va devoir souffrir pour rester à mon niveau.

Aleix Espargaró

En 2019, Aleix Espargaró a marqué plus de points qu'Andrea Iannone, vainqueur d'une course en MotoGP, décrochant cinq top 10 en course contre trois pour l'Italien. Le palmarès plus riche de Maverick Viñales en MotoGP fait de lui une référence de la catégorie selon Espargaró, qui entend mener la vie dure à son compatriote : "Je me sens bien, surtout pour Aprilia parce que je pense que tout le monde [dans l'équipe] mérite d'avoir un pilote de pointe comme Maverick".

"Je sens que je pilote mieux que jamais, je sens que je suis l'un des meilleurs pilotes de la catégorie, mais je n'ai pas les victoires et les podiums de Maverick. Donc je suis très content qu'Aprilia ait un pilote comme lui. Maverick sait parfaitement que je l'accueille avec plaisir dans cette équipe, il sait aussi qu'il aura beaucoup de mal à me battre. J'espère qu'on pourra s'affronter mais ça ne sera pas facile de me battre, croyez-moi. Il va devoir souffrir pour rester à mon niveau."

Espargaró espère qu'Aprilia progressera plus vite avec Viñales

Aleix Espargaró ne voit pas l'arrivée de Maverick Viñales uniquement comme un moyen de prouver son niveau mais aussi de faire évoluer plus rapidement la marque de Noale. Il compte sur leur expérience commune de la catégorie et sur un travail coordonné avec Lorenzo Savadori, remplacé par la recrue d'Aprilia mais conservé en qualité de pilote d'essais, pour renforcer l'équipe.

"C'est sûr qu'on pourra progresser plus vite, tester plus de choses. Je pense qu'avoir deux pilotes d'un niveau similaire va aider nos ingénieurs. J'espère qu'on aura la même opinion de la moto, qu'on aura les mêmes problèmes, qu'on aimera les mêmes choses. Donc à ce niveau ce sera mieux pour Aprilia."

"Nous avons une très bonne équipe d'essais, mais il faut une corrélation avec l'équipe [de course], il faut tester la même chose. Il faut être raccord. Donc j'espère que l'an prochain, avec Sava, Mave et moi, on aura une très bonne équipe. Je suis très heureux, c'est ce que je demandais depuis longtemps. Il ne nous manque qu'une équipe satellite avec deux jeunes pilotes mais étape par étape, je pense que la saison 2022 sera incroyable pour Aprilia."

Lire aussi :

Avec Angus Martin et Guillaume Navarro

partages
commentaires

Voir aussi :

Imola renomme sa Variante Alta en hommage à Fausto Gresini

Article précédent

Imola renomme sa Variante Alta en hommage à Fausto Gresini

Article suivant

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021