Alex de Angelis pourrait être rapatrié dans quelques jours

Alex de Angelis se trouve toujours dans un état stable, dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Dokkyo, à Mibu. Un constat rassurant pour le pilote, lourdement accidenté samedi au Japon.

Alex de Angelis pourrait être rapatrié dans quelques jours
Alex de Angelis, Octo Ioda Racing Project
Alex de Angelis, Octo Ioda Racing Project
Alex de Angelis, Ioda Racing Team
Alex de Angelis, Octo Ioda Racing Project
Alex de Angelis, Ioda Racing Team
Alex de Angelis, Octo Ioda Racing Project
Alex de Angelis, Ioda Racing Team

Toujours soutenu par le docteur Michele Zasa, responsable de la Clinica Mobile MotoGP, De Angelis est désormais entouré également par sa famille. Aucune évolution notable n’a été enregistrée depuis son réveil, lundi.

"Je suis heureux de pouvoir rapporter une amélioration de son état général," se félicite d’ailleurs le docteur Michele Macchiagodena, médecin du MotoGP, qui s’exprime aujourd’hui sur le site officiel du championnat.

Il apparaît en effet que le saignement intracrânien découvert dimanche soir n’a pas augmenté, ce qui laisse à penser que l’hématome cérébral se résorbera seul, sans nécessiter d’intervention. "L’état cérébral est bon. Il est éveillé et ne présente pas, à l’heure actuelle, de dégât cérébral," indique le Dr Macchiagodena.

La colonne vertébrale inspire, elle aussi, confiance aux médecins, les fractures ne demandant à l’heure actuelle que du repos.

La contusion pulmonaire reste, à ce jour, la blessure qui nécessite le plus grand soin, des examens ayant montré hier les séquelles (atélectasies) du traumatisme subi. "Il respire de manière autonome," rappelle le médecin du MotoGP. "Ils tentent seulement de l’aider à avoir la meilleure ventilation afin qu’il récupère plus rapidement."

"Il est encore trop tôt pour penser à son transfert en Europe, mais nous espérons que ces conditions resteront stationnaires dans les jours à venir, après quoi nous serons prêts à le rapatrier," annonce par ailleurs le Dr Macchiagodena.

Pour Alex, ce sera une période très difficile. Ca peut prendre beaucoup de temps avant qu’il ne récupère à 100%.

Valentino Rossi

Alors que le championnat poursuit sa route et s’apprête désormais à jouer un nouvel acte en Australie, Alex de Angelis est dans l’esprit de tous. Valentino Rossi s’est fait le porte-parole de ses collègues, durant la conférence de presse de ce jeudi, à Phillip Island :

"J’ai d’assez bonnes nouvelles d’Alex, d’autant qu’un de mes amis a parlé directement avec lui," a indiqué le leader du Championnat du Monde. "On parle de temps pour qu’il récupère et qu’il revienne à 100%, c’est le plus important. Pour Alex, ce sera une période très difficile. (…) Ca n’est pas facile, ça peut prendre beaucoup de temps avant qu’il ne récupère à 100%, mais ce qui est important c’est qu’il puisse reprendre la compétition."

 

Conférence de presse : Andrea Dovizioso, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Jack Miller, LCR Honda
Conférence de presse : Andrea Dovizioso, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Jack Miller, LCR Honda

Photo by: Ducati Corse

 

partages
commentaires
Lorenzo veut faire durer la course au titre jusqu’à Valence

Article précédent

Lorenzo veut faire durer la course au titre jusqu’à Valence

Article suivant

Les Australiens West et Cudlin appelés à remplacer les blessés

Les Australiens West et Cudlin appelés à remplacer les blessés
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021