Alex de Angelis souffre d'une hémorragie intracrânienne

En observation attentive depuis son accident, survenu samedi pendant les essais du Grand Prix du Japon, Alex de Angelis a passé une première nuit à l'hôpital Dokkyo.

Les nombreuses fractures mises en évidence lors des premiers examens, ainsi que la contusion pulmonaire et le traumatisme crânien dont souffre le pilote nécessitaient qu'il soit gardé sous contrôle, afin de s'assurer que son état reste stable.

De nouveaux examens ont été pratiqués aujourd'hui, lesquels ont révélé une hémorragie intracrânienne, qualifiée de "légère" par son équipe. Le pilote de Saint-Marin doit être soumis à des examens neurologiques complémentaires afin qu'un neurochirurgien détermine mieux l'étendue et la gravité de cette hémorragie.

Au bilan, déjà lourd, communiqué hier, s'ajoute une fêlure du sternum et de la clavicule gauche. En revanche, aucune lésion n'a été identifiée sur les organes internes.

Alex de Angelis reste hospitalisé en soins intensifs. Il est sédaté, mais respire de façon autonome

Michele Zasa, responsable de la Clinica Mobile, restera plusieurs jours à ses côtés, au même titre que Giampiero Sacchi, propriétaire de l'équipe Iodaracing. Le transfert de sa famille est par ailleurs en train d'être organisé.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Alex de Angelis
Équipes IodaRacing Project
Type d'article Actualités
Tags accident, blessure, motegi