Touché à la main, Álex Márquez est incertain pour le GP de Valence

Souffrant d'un œdème sur un os de la main après sa spectaculaire chute en qualifications, Álex Márquez saura à l'issue du warm-up s'il est apte à prendre part au Grand Prix de Valence.

Álex Márquez pourrait déclarer forfait au Grand Prix de Valence. Le pilote espagnol s'est fait une grosse frayeur en Q1, victime d'un highside très brutal. Il est lourdement retombé sur la piste, restant immobile durant quelques instants. Márquez a très vite pu se relever et même regagner son stand pour monter sur sa seconde machine et reprendre la piste, mais à l'issue de la séance, il a quitté le circuit pour passer des examens qui n'ont pas révélé de grave blessure mais qui ont montré un œdème sur l'os capitatum de la main gauche. Honda a annoncé que son pilote prendrait part au warm-up et que son état de santé serait ensuite évalué pour déterminer s'il est en mesure de prendre le départ.

"Ça n'a pas été une journée facile du tout", a déclaré Márquez. "D'abord, les conditions étaient très difficiles, ça n'était jamais totalement sec ni totalement mouillé. Quand est arrivée l'heure de la Q1, je savais que je devais attaquer même si ça restait risqué. J'ai poussé très fort pour améliorer mon chrono et malheureusement j'ai subi une très grosse chute. Je suis retombé très lourdement sur la hanche et le bas du dos. Au bout d'une minute, j'ai été en mesure de rentrer [au stand] et j'ai essayé de sortir sur ma deuxième moto, mais quand le niveau d'adrénaline a baissé il a été clair que je ne pouvais pas faire d'autre tour. Maintenant il va juste falloir voir à quel point j'aurai mal demain."

Lire aussi :

Brad Binder, dans le sillage d'Álex Márquez dans ce tour, était aux premières loges pour assister à la chute du pilote Repsol Honda, et il a lui même évité la chute de peu. "Putain, c'était assez chaud !" a lâché le vainqueur du Grand Prix de République Tchèque. "Je ne m'y attendais pas, c'était très tôt dans le virage, et c'était une bonne indication quant au fait qu'il y avait probablement un peu d'eau à cet endroit. J'ai eu beaucoup de chance, parce que j'ai décidé de tourner un peu sur la gauche. Il semblait déjà pratiquement derrière moi, mais je pense que si je n'avais pas été malgré tout sur la gauche la moto aurait probablement rebondi sur mon guidon ou tout du moins sur mon côté. J'ai donc eu pas mal de chance de m'en être sorti sans souci." 

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Mir ressent une "grosse pression" et pourrait rester prudent en course

Article précédent

Mir ressent une "grosse pression" et pourrait rester prudent en course

Article suivant

Jack Miller prêt à succéder à Bayliss et Stoner à Valence ?

Jack Miller prêt à succéder à Bayliss et Stoner à Valence ?
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021