Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar

Victime d'une fracture du pied droit après une chute à Losail, Álex Márquez espère être "à 100%" dans deux semaines, pour le début de la saison. Le pilote du team LCR reste satisfait de ses essais même s'il a fini cinq fois à terre en seulement quatre jours.

Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar

Les mauvaises conditions météo ont empêché les pilotes de faire les essais prévus ce vendredi à Losail, mais Álex Márquez savait qu'il ne roulerait pas après sa lourde chute de jeudi, sa cinquième depuis le début des tests. Le pilote espagnol souffre d'une petite fracture sur le quatrième métatarse du pied droit, qui va le contraindre à se déplacer avec des béquilles pendant encore quelques jours.

"Au final, c'était une grosse chute, dans un time attack", a déclaré le plus jeune des frères Márquez au site officiel du MotoGP. "Avant de venir ici, je disais que c'était le moment de tester des choses et de faire un time attack. C'était mon premier tour avec le pneu, j'ai peut-être été optimiste en attaquant un peu trop. C'était une petite erreur mais ça m'a provoqué une petite fracture. Mais je pense que ça ira dans dix jours. J'allais déjà bien hier et je poussais pour que les médecins me permettent d'être sur la moto aujourd'hui, parce que j'ai déjà roulé avec une fracture, ce n'est pas une problème. Je pense qu'il faut de la patience."

"Ce n'était pas utile de rouler à cause des conditions météo aujourd'hui et je n'allais pas rouler après hier. Je pense que globalement, les tests ont été positifs, à part les chutes, mais je me suis senti bien."

Lire aussi :

Álex Márquez espère maintenant être apte à reprendre la piste dans deux semaines, pour les premiers essais du Grand Prix du Qatar, disputé sur le même circuit. Celui qui a quitté le team Honda factory pour LCR s'attend à être en forme, même si sa blessure va perturber sa préparation physique.

"Le but est que mon pied soit rétabli. C'est le premier objectif, parce que physiquement, j'ai déjà beaucoup travaillé en décembre et février. Il n'y aura pas de progrès physiquement. Tester la Honda est le meilleur entraînement possible. Mon but est que mon pied aille mieux dans deux semaines, que je n'aie plus de béquilles. Je vais essayer d'être énorme et d'être à 100% pour le premier Grand Prix."

Malgré les nombreuses chutes qui sont venues troubler sa semaine, Álex Márquez reste satisfait du travail accompli et voit même du positif dans ses erreurs, estimant qu'elles lui ont permis d'identifier certaines limites : "Après chaque chute, je reprenais la piste, j'améliorais mes chronos. C'est le moment d'essayer des choses, de trouver les limites, de tester des pneus. À l'avenir, il faudra peut-être plus contrôler [les chutes], mais il faut faire des tests. Je suis triste pour l'équipe, parce qu'ils ont dû réparer beaucoup beaucoup de motos. C'est mieux que ça arrive lors des tests qu'en course."

partages
commentaires

Voir aussi :

Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière

Article précédent

Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière

Article suivant

Fabio Quartararo désormais "prêt pour les courses"

Fabio Quartararo désormais "prêt pour les courses"
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021