Réactions
MotoGP GP d'Allemagne

Álex Márquez à la fête : "Je tremblais !"

Álex Márquez a décroché son premier podium de la saison au terme d'un GP d'Allemagne dont il n'attendait pas pareille récompense mais qui l'a vu mener une course solide dans le premier groupe. La perspective de finir dans le trio de tête lui a toutefois donné le vertige quelques instants...

Alex Marquez, Gresini Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Un podium "inattendu" est venu clore la première partie de saison d'Álex Márquez, en difficulté depuis qu'il a pris en main le modèle 2023 de la Ducati. Comme l'a fait à Jerez Marco Bezzecchi, dans la même galère que lui cette année, l'Espagnol a montré dimanche, en Allemagne, un rythme bien plus convaincant que celui qui avait été le sien jusqu'à présent.

Bien qualifié et bien parti, il s'est maintenu dans le top 5 tout au long de la course. Il s'est rapidement défait de Miguel Oliveira pour s'installer au quatrième rang, puis a gagné une place en dépassant Franco Morbidelli à la mi-course, avant un ultime changement qui n'est intervenu que dans l'avant-dernier tour : une place gagnée avec la chute de Jorge Martín devant, mais une autre perdue lorsque son frère l'a dépassé. Aucun regret, Álex Márquez ne s'attendait pas à être à pareille fête et il n'a pas boudé son plaisir !

"Une très bonne journée pour nous !", s'est félicité celui qui avait pris un gros choc la veille. "C'est un podium inattendu pour moi. Avant la course, je disais que la septième place était l'objectif réel pour nous parce qu'on n'avait pas le rythme ce week-end, mais on a fait des changements pour la course qui ont très bien fonctionné. C'était déjà pas mal au warm-up."

"J'ai pris un bon départ, fait de bons premiers tours. J'ai essayé de gérer mon pneu arrière, alors que certains devant nous perdaient trop de gomme à l'arrière et ont commencé à souffrir à la mi-course", a décrit le pilote Gresini pour le site officiel du MotoGP.

"J'ai vu la chute de Martín et je me suis dit 'OK !'. Franchement, je tremblais, je me demandais 'qu'est-ce que je fais maintenant ?'. J'étais à la limite avec le pneu avant, le pneu arrière. Et puis j'ai essayé de pousser quand même parce que je ne savais pas comment se passait la bagarre entre Enea [Bastianini] et Morbidelli, on sait qu'Enea est très rapide dans les derniers tours."

"Mais [Marc] m'a dépassé dans la descente, et je me suis dit 'ça n'est pas grave, la troisième place c'est bien, on va au bout !'. Dans le dernier tour, j'essayais juste de regarder l'écran géant pour voir où était Enea et j'ai vu qu'il était très loin, alors j'ai essayé de me calmer et d'aller au bout."

Alex Marquez, Gresini Racing

Álex Márquez, ici devant Franco Morbidelli et Marc Márquez.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Ce podium, le premier pour lui depuis le GP de Malaisie l'an dernier, intervient alors qu'Álex Márquez vient de renouveler son contrat avec le team Gresini pour rester deux ans de plus au sein de l'équipe qui lui a offert une véritable renaissance après ses années chez Honda. Pour lui qui voulait passer un cap après avoir montré qu'il arrivait à régulièrement figurer dans le top 10, c'est donc avec un mélange de joie et de soulagement que l'Espagnol entre dans la trêve estivale… Mais avec un peu de frustration aussi.

"Je suis très content de ce podium. On a eu pas mal de difficultés depuis le début de cette saison et obtenir ça après avoir renouvelé mon contrat, c'est vraiment super !", s'est-il réjoui. "Malheureusement, ce sont les vacances maintenant. Quand on a de super sensations et qu'on revient en très bonne forme, on voudrait pouvoir courir dès la semaine suivante."

"Mais pendant ces quelques semaines, on va aussi pouvoir analyser tout ce qu'on a fait ici parce qu'on a procédé à pas mal de changements de réglages depuis vendredi pour essayer de comprendre certaines choses", a ajouté l'Espagnol. "Jusqu'ici cette année, j'ai réussi à être rapide sur un tour mais pas en rythme de course, mais ici on a utilisé une moto très différente et ça semble fonctionner, alors je croise les doigts pour que ça marche sur cette deuxième moitié de saison."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Zarco : "Proche, mais incapable de prendre les points"
Article suivant Morbidelli retrouve la lutte pour la victoire : "Ça fait du bien !"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France