Honda espère alléger la pression sur Álex Marquez chez LCR

Chacun pressentait que débuter en MotoGP dans l'équipe officielle Honda aux côtés de Marc Márquez n'était pas la panacée : Honda en a conscience et compte sur son transfert chez LCR pour offrir de meilleures conditions à Álex Márquez.

Honda espère alléger la pression sur Álex Marquez chez LCR

Honda a officialisé en début de semaine un chamboulement de ses effectifs pour la saison prochaine. En annonçant l'arrivée de Pol Espargaró, le constructeur a également dévoilé la manière dont il entend gérer ce nouveau recrutement chez Repsol Honda, en l'occurrence en transférant Álex Márquez vers LCR et, par effet domino, en montrant la porte à Cal Crutchlow.

C'est la solution choisie par le constructeur pour ne pas désavantager le plus jeune des frères Márquez, recruté au pied levé à l'automne dernier lorsque Jorge Lorenzo a brutalement requis la rupture de son contrat à une époque où les recrutements possibles étaient rarissimes. "C'était [la seule chose] que nous pouvions faire", témoigne Alberto Puig en évoquant les remous du mois de novembre avec le site officiel du MotoGP. "À ce moment-là, nous ne voulions pas déranger LCR en prenant Cal, car LCR est une équipe très importante pour nous et nous ne voulions pas interférer dans leurs opérations."

Si placer Márquez chez LCR et promouvoir Crutchlow chez Repsol n'a pas été jugé opportun à l'époque, confier le pilote espagnol à l'équipe satellite s'est avéré désormais incontournable pour ne pas le mettre à pied avant même qu'il ait disputé sa première course en MotoGP. Selon le team manager, c'est aussi la promesse d'une situation qui, pour le Champion du monde Moto2, s'avérera bien plus agréable à vivre.

Lire aussi :

"La réalité c'est que pour un rookie, en fonction de son expérience, de ce qu'il a fait par le passé ou de la manière dont il l'a fait, la situation idéale est en quelque sorte de s'entraîner dans une équipe satellite", explique-t-il, pressentant que des débuts dans l'équipe officielle seront compliqués pour le rookie cette année. "Nous sommes très intéressés par la progression d'Álex et c'est la raison pour laquelle nous voulons qu'il coure chez LCR, avec notre moto officielle, bien sûr, mais probablement un peu éloigné de l'énorme pression qui peut représenter le fait de courir dans le team Repsol Honda."

"Nous pensons que chez LCR il peut évoluer et montrer son potentiel − pour le bon ou le mauvais, on le verra − mais de façon plus détendue. Il sera toujours pilote Honda, il aura la même moto et la seule chose qu'il n'aura probablement pas, c'est ce concentré de pression que l'on a chaque week-end en étant chez Repsol Honda et en courant aux côtés de Marc Márquez."

"Pas assez de motos" pour garder Crutchlow

Alberto Puig a tenu à saluer Cal Crutchlow, qui s'apprête à quitter le clan Honda après six ans de collaboration. Lui qui n'a jamais rejoint Repsol Honda − notamment pour des questions de sponsoring, puisqu'il est lié à Monster et l'équipe à Red Bull − a toutefois grandement participé au développement de la RC213V et été considéré comme un pilote officiel. Il n'en demeure pas moins qu'il est aujourd'hui la seule victime collatérale du recrutement de Pol Espargaró. Si Takaaki Nakagami n'a pas été confirmé à ce jour, son avenir ne fait en effet aucun doute.

"Ces dernières années, Cal a fait un travail fantastique pour Honda et pour LCR. Il nous a beaucoup aidés à développer la moto et dans le même temps il a gagné des courses et a obtenu de nombreux podiums. Nous ne pouvons que le remercier pour tout le travail qu'il a abattu pour Honda et aussi pour l'équipe LCR", salue Puig.

Lire aussi :

Si Honda a proposé à l'Anglais un poste en WorldSBK, en vain, le patron espagnol semble croire que l'option de rejoindre Aprilia aboutira. "Nous nous attendons à ce qu'il continue à courir, et nous l'espérons, et je suis sûr qu'il trouvera une bonne façon de le faire et qu'il restera dans le paddock. Malheureusement, nous n'avons actuellement pas assez de motos et nous avons décidé de suivre cette voie, mais je pense que Cal restera toujours un pilote Honda, apprécié par son caractère − un caractère spécial − mais aussi pour ses résultats, car il a rapporté à Honda des victoires et beaucoup de points."

partages
commentaires
Crutchlow n'est pas intéressé par le World Superbike

Article précédent

Crutchlow n'est pas intéressé par le World Superbike

Article suivant

Marc Márquez parfaitement guéri grâce au confinement

Marc Márquez parfaitement guéri grâce au confinement
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021