Honda espère alléger la pression sur Álex Marquez chez LCR

Chacun pressentait que débuter en MotoGP dans l'équipe officielle Honda aux côtés de Marc Márquez n'était pas la panacée : Honda en a conscience et compte sur son transfert chez LCR pour offrir de meilleures conditions à Álex Márquez.

Honda espère alléger la pression sur Álex Marquez chez LCR

Honda a officialisé en début de semaine un chamboulement de ses effectifs pour la saison prochaine. En annonçant l'arrivée de Pol Espargaró, le constructeur a également dévoilé la manière dont il entend gérer ce nouveau recrutement chez Repsol Honda, en l'occurrence en transférant Álex Márquez vers LCR et, par effet domino, en montrant la porte à Cal Crutchlow.

C'est la solution choisie par le constructeur pour ne pas désavantager le plus jeune des frères Márquez, recruté au pied levé à l'automne dernier lorsque Jorge Lorenzo a brutalement requis la rupture de son contrat à une époque où les recrutements possibles étaient rarissimes. "C'était [la seule chose] que nous pouvions faire", témoigne Alberto Puig en évoquant les remous du mois de novembre avec le site officiel du MotoGP. "À ce moment-là, nous ne voulions pas déranger LCR en prenant Cal, car LCR est une équipe très importante pour nous et nous ne voulions pas interférer dans leurs opérations."

Si placer Márquez chez LCR et promouvoir Crutchlow chez Repsol n'a pas été jugé opportun à l'époque, confier le pilote espagnol à l'équipe satellite s'est avéré désormais incontournable pour ne pas le mettre à pied avant même qu'il ait disputé sa première course en MotoGP. Selon le team manager, c'est aussi la promesse d'une situation qui, pour le Champion du monde Moto2, s'avérera bien plus agréable à vivre.

Lire aussi :

"La réalité c'est que pour un rookie, en fonction de son expérience, de ce qu'il a fait par le passé ou de la manière dont il l'a fait, la situation idéale est en quelque sorte de s'entraîner dans une équipe satellite", explique-t-il, pressentant que des débuts dans l'équipe officielle seront compliqués pour le rookie cette année. "Nous sommes très intéressés par la progression d'Álex et c'est la raison pour laquelle nous voulons qu'il coure chez LCR, avec notre moto officielle, bien sûr, mais probablement un peu éloigné de l'énorme pression qui peut représenter le fait de courir dans le team Repsol Honda."

"Nous pensons que chez LCR il peut évoluer et montrer son potentiel − pour le bon ou le mauvais, on le verra − mais de façon plus détendue. Il sera toujours pilote Honda, il aura la même moto et la seule chose qu'il n'aura probablement pas, c'est ce concentré de pression que l'on a chaque week-end en étant chez Repsol Honda et en courant aux côtés de Marc Márquez."

"Pas assez de motos" pour garder Crutchlow

Alberto Puig a tenu à saluer Cal Crutchlow, qui s'apprête à quitter le clan Honda après six ans de collaboration. Lui qui n'a jamais rejoint Repsol Honda − notamment pour des questions de sponsoring, puisqu'il est lié à Monster et l'équipe à Red Bull − a toutefois grandement participé au développement de la RC213V et été considéré comme un pilote officiel. Il n'en demeure pas moins qu'il est aujourd'hui la seule victime collatérale du recrutement de Pol Espargaró. Si Takaaki Nakagami n'a pas été confirmé à ce jour, son avenir ne fait en effet aucun doute.

"Ces dernières années, Cal a fait un travail fantastique pour Honda et pour LCR. Il nous a beaucoup aidés à développer la moto et dans le même temps il a gagné des courses et a obtenu de nombreux podiums. Nous ne pouvons que le remercier pour tout le travail qu'il a abattu pour Honda et aussi pour l'équipe LCR", salue Puig.

Lire aussi :

Si Honda a proposé à l'Anglais un poste en WorldSBK, en vain, le patron espagnol semble croire que l'option de rejoindre Aprilia aboutira. "Nous nous attendons à ce qu'il continue à courir, et nous l'espérons, et je suis sûr qu'il trouvera une bonne façon de le faire et qu'il restera dans le paddock. Malheureusement, nous n'avons actuellement pas assez de motos et nous avons décidé de suivre cette voie, mais je pense que Cal restera toujours un pilote Honda, apprécié par son caractère − un caractère spécial − mais aussi pour ses résultats, car il a rapporté à Honda des victoires et beaucoup de points."

partages
commentaires
Crutchlow n'est pas intéressé par le World Superbike
Article précédent

Crutchlow n'est pas intéressé par le World Superbike

Article suivant

Marc Márquez parfaitement guéri grâce au confinement

Marc Márquez parfaitement guéri grâce au confinement
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021