Álex Márquez intronisé pilote LCR

Les nouvelles couleurs d'Álex Márquez ont été révélées ce vendredi lors de la première partie de la présentation officielle du team LCR en vue de la saison 2021 du MotoGP.

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
1/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
2/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
3/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
4/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Lucio Cecchinello, Team LCR Honda
Alex Marquez, Lucio Cecchinello, Team LCR Honda
5/11

Photo de: Team LCR

Moto d'Alex Marquez, Team LCR Honda
Moto d'Alex Marquez, Team LCR Honda
6/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
7/11

Photo de: Team LCR

Moto d'Alex Marquez, Team LCR Honda
Moto d'Alex Marquez, Team LCR Honda
8/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
9/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
10/11

Photo de: Team LCR

Alex Marquez, Team LCR Honda
Alex Marquez, Team LCR Honda
11/11

Photo de: Team LCR

Le team LCR poursuit la série de présentations officielles en vue de la saison 2021, avec un événement organisé en deux parties. Avant de placer Takaaki Nakagami sous le feu des projecteurs demain, l'équipe monégasque a levé le voile ce vendredi sur la machine qu'elle confie à Álex Márquez.

L'événement a été organisé dans le théâtre de Cervera, la ville du pilote espagnol dans la province catalane de Lérida, un lieu choisi pour symboliser le spectacle offert par le MotoGP et, bien sûr, aussi pour souhaiter la bienvenue au nouveau venu. "C'est un plaisir pour moi d'être à Cervera avec ma moto 2021. J'ai maintenant hâte de la voir en piste", a déclaré Álex Márquez.

Le Champion du monde Moto3 et Moto2 a fait ses débuts dans la catégorie reine la saison dernière au sein du team Repsol Honda, recruté en dernière minute à la suite de l'annonce surprise de la retraite de Jorge Lorenzo, fin 2019. Alors que l'équipe officielle, rapidement privée de son leader avec la blessure de Marc Márquez, a vu sa courbe de résultats plonger, le jeune Espagnol est parvenu à trouver ses marques au sortir de l'été et à décrocher deux premiers podiums, pour se classer finalement 14e du championnat.

Malgré ces résultats encourageants, son transfert était déjà acté puisque Pol Espargaró avait été recruté dans le team factory, poussant le HRC à placer Álex Márquez chez LCR et à montrer la porte à Cal Crutchlow. On a déjà pu voir Álex Márquez dans le stand du team LCR lors des tests de Valence, fin 2019, lorsque le HRC lui avait permis de découvrir la RC213V. Un roulage qui aura finalement été prémonitoire !

Lire aussi :

Comme cela devient désormais légion dans les équipes satellites, l'Espagnol bénéficiera malgré tout du soutien officiel du constructeur, ce qui d'après lui ne changera donc pas les objectifs auxquels il pourra prétendre pour cette deuxième saison dans la catégorie. En succédant à Crutchlow, Márquez rejoint un team chapeauté par Christophe Bourguignon.

Comme le veut le montage financier du team dirigé par Lucio Cecchinello, il hérite aussi des couleurs que portait l'Anglais et qui témoignent de l'apport de Castrol et de Givi, tandis que Nakagami sera toujours soutenu par Idemitsu, sponsor titre de cette partie de l'équipe et marqueur graphique de la livrée de sa moto, que l'on découvrira samedi. La machine du pilote espagnol voit cependant sa livrée évoluer quelque peu pour se libérer du noir et accueillir une part du bleu HRC qui fera écho à son casque, ses bottes et le haut de sa combinaison, alors que la zone rouge du logo Givi sur les flancs de la RC213V se réduit, encadrée par deux bandes blanches.

"Quand je l'ai vue pour la première fois, c'était vraiment génial !" s'enthousiasme Álex Márquez. "La moto est vraiment belle, ses couleurs sont spéciales. Je sais que LCR a une grande Histoire dans le championnat alors c'est un plaisir de porter ces couleurs. Le look est toujours important mais les résultats le sont encore plus ! En tout cas, c'est toujours bien de porter de belles couleurs pour essayer d'obtenir de bons résultats."

Dirigé par l'ancien pilote Lucio Cecchinello, le team LCR évolue dans le championnat depuis plus de 20 ans et a connu le succès dans les petites cylindrées (125cc et 250cc), aussi bien qu'en MotoGP et plus récemment en MotoE, avec un total de 85 podiums décrochés, dont 24 victoires, auxquels s'ajoutent 27 pole positions.

"J'espère que nous obtiendrons encore d'autres podiums, et notamment avec Álex et ce nouveau projet", souligne Lucio Cecchinello. "Franchement, tous les ingrédients sont réunis pour gagner des courses, car nous avons un pilote très talentueux, un très bon staff technique, avec un très bon soutien de la part de Honda HCR, et nous avons la RCV factory. Nous pouvons donc clairement avoir pour objectif de gagner des courses et de signer d'autres podiums."

L'équipe Repsol Honda organisera quant à elle sa présentation officielle lundi 22 février, réunissant pour la première fois Marc Márquez et Pol Espargaró sous les mêmes couleurs. L'occasion de revoir le pilote au numéro 93, dont on attend des nouvelles après une très longue convalescence.

Lire aussi :

partages
commentaires
Le team Petronas a choisi sa date de présentation
Article précédent

Le team Petronas a choisi sa date de présentation

Article suivant

Fabio Quartararo demande à Yamaha d'alléger la M1

Fabio Quartararo demande à Yamaha d'alléger la M1
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021