Álex Márquez a le sourire après avoir essayé la Ducati

Álex Márquez était particulièrement souriant après le test MotoGP de Valence, où il a roulé pour la première fois avec la Desmosedici, et sur laquelle il s'est tout de suite senti à l'aise.

Álex Márquez a le sourire après avoir essayé la Ducati
Charger le lecteur audio

Le test de Valence ne s'est pas révélé être aussi positif que prévu dans le clan Honda, Marc Márquez ayant déploré le manque réel d'avancées pour permettre à la RC213V de retrouver sa compétitivité. Un souci qui ne concerne désormais plus son frère cadet, Álex Márquez, ce dernier étant parti chez Ducati, au sein de l'équipe Gresini.

Après deux dernières saisons particulièrement compliquées avec beaucoup de frustration, l'Espagnol s'est libéré d'un poids et a enfin pu découvrir cette Desmosedici qu'il avait si hâte d'essayer. Et malgré une 15e place finalement peu représentative, le premier bilan a été sans appel.

"J'ai le sourire, c'est très positif. On est toujours inquiet le premier jour avec la moto parce qu'on ne sait jamais comment ça va être et ce qu'il va se passer mais je me suis senti très à l'aise dès le début, dès ma première approche de la moto, dès mon premier run. Je me suis amusé, c'est le principal. Bien sûr j'ai encore beaucoup de choses à améliorer pour être plus rapide mais je me suis senti bien sur la moto", a-t-il expliqué au site officiel du championnat.

"Le potentiel est là. Je n'ai pas pu tirer le maximum de la moto sur un tour mais je suis content d'être déjà à 0"6 du premier le premier jour. Le plus important est que j'ai pu être assez régulier avec un bon rythme."

Un potentiel qu'il ne retrouvait plus sur la RC213V, après avoir pourtant décroché deux podiums à son guidon lors de sa saison de rookie en 2020, et qui n'a fait que s'évaporer au fur et à mesure de la campagne 2022. "J'ai été plus rapide sur certains tours que je ne l'ai été durant le GP", a-t-il constaté. "C'est l'un de mes meilleurs tests en MotoGP et c'est juste le premier [de la saison]."

Álex Márquez dans le box Gresini.

Álex Márquez dans le box Gresini.

Tous les signaux sont donc au vert pour le #73, qui a constaté avec soulagement que son style de pilotage convenait à cette nouvelle moto, qui s'est révélée bien plus douce que ce qu'il avait pu imaginer. Néanmoins, il sait que du négatif finira par arriver.

"Mon style vient un peu plus naturellement sur cette moto et c'est le positif. On voit que cette moto fonctionne avec beaucoup de styles différents donc il semble que le mien ne soit pas mal. Les gaz sont aussi assez différents mais je me suis aussi un peu adapté au fur et à mesure de la journée. Je vais bien sûr devoir tirer plus de potentiel et changer certaines choses, mais pour le moment j'ai besoin de découvrir un peu plus [la moto]."

"Je m'attendais à ce qu'elle soit plus agressive sur les gaz, et même si elle a de la puissance, elle est très, très douce et c'est une chose positive, une chose qui aide beaucoup les pilotes à être très réguliers. [...] Je ne suis pas vraiment critique car j'ai encore de la marge et la moto a encore de la marge."

Lire aussi :
partages
commentaires

Pas d'objectif de chrono pour Mir et Rins, à la découverte de la Honda

Le GP de France élu meilleur Grand Prix de 2022