Álex Rins peut se rendre en Argentine malgré sa blessure

Les examens de contrôle réalisés en début de semaine ont permis à Álex Rins de prendre la direction de l'Argentine, où il va tenter de courir.

Blessé la semaine dernière à l'entraînement, le pilote Suzuki souffre d'une fracture partielle de l'astragale, avec la présence d'un œdème sur l'os. Après quelques jours de repos, les examens réalisés lundi ont montré qu'il pouvait prendre appui sur son pied droit, malgré la gêne et une mobilité de sa cheville qui reste incomplète.

Álex Rins peut donc se rendre en Argentine pour la deuxième manche de la saison, qu'il compte disputer. Il poursuit les soins de physiothérapie et devra se soumettre jeudi au contrôle médical du championnat pour avoir le feu vert définitif des médecins.

"Je me suis fait cette blessure à l'entraînement la semaine dernière. Ce n'est pas une blessure grave, mais il va me falloir un peu de temps pour me remettre. J'espère vraiment que la douleur ne va pas trop me gêner, parce que j'ai hâte de continuer mon apprentissage de cette catégorie avec ma Suzuki", commente le pilote espagnol.

Rins a entamé sa carrière en catégorie reine avec une neuvième place, un premier résultat sur lequel il est impatient de capitaliser. "Ma première course au Qatar a été une expérience très excitante et, franchement, elle m'a laissé le sentiment que tout était allé trop vite et que cela avait été trop court. J'ai hâte de revivre toutes les émotions du MotoGP. Le circuit argentin fait partie de ceux que j'aime. Je crois je vais vraiment apprécier l'accélération avec la GSX-RR et je m'attends à ce que la ligne droite me paraisse beaucoup plus courte que l'an dernier en Moto2."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Actualités