Álex Rins de retour au GP d'Allemagne

Álex Rins a reçu l'accord des médecins pour se rendre en Allemagne, où il va tenter de faire son retour à la compétition deux semaines après s'être fracturé le radius.

Álex Rins de retour au GP d'Allemagne

Deux semaines après s'être blessé dans une chute à vélo, Álex Rins se présentera cette semaine sur le Grand Prix d'Allemagne avec l'espoir de pouvoir reprendre la compétition.

Le pilote Suzuki a connu une mésaventure peu banale à Barcelone, victime d'une chute à vélo alors qu'il reconnaissait la piste à la veille des premiers essais libres du Grand Prix de Catalogne, le 3 juin. Résultat : un choc à la tête et une fracture du radius près du poignet droit.

Opéré dès le lendemain matin afin d'optimiser les temps de récupération en fixant l'os fracturé à l'aide de deux vis de compression, Rins avait d'emblée émis le souhait de ne manquer qu'une manche et de faire son retour lors du Grand Prix d'Allemagne. Aujourd'hui, Suzuki confirme que ce plan reste d'actualité et que son pilote prend la direction du Sachsenring, après le feu vert reçu lors d'un contrôle médical réalisé ce mercredi à l'Hôpital Dexeus de Barcelone.

"Je suis très content d'être de retour dans l'équipe. J'ai hâte de les voir tous et de recommencer à courir avec ma GSX-RR", déclare Álex Rins. "Je suis allé voir le docteur Mir pour des contrôles et je me sens assez bien. Il a enlevé les points de suture et l'os semble pratiquement remis. Je ressens des douleurs quand je bouge le poignet, je vais donc continuer à travailler sur ma récupération durant ces quelques jours. Quoi qu'il en soit, je vais essayer de me donner au maximum."

Dimanche, l'Espagnol a déjà franchi un cap en prenant la piste au guidon d'une petite cylindrée pour un entraînement sur le circuit Andorra Pas de la Casa, afin de vérifier sa mobilité et sa capacité à piloter une moto. Un entraînement satisfaisant qui l'avait conforté dans sa volonté de remonter sans tarder sur sa MotoGP.

Désormais, et comme pour tout retour de blessure, il va falloir que le pilote Suzuki passe jeudi le contrôle médical obligatoire auprès de l'équipe médicale du championnat avant d'être autorisé à reprendre la piste à partir de vendredi matin.

"Après avoir retiré les points de suture et contrôlé son poignet, nous considérons que la mobilité de la blessure est assez bonne et il va essayer de courir en Allemagne. Bien sûr, il pourrait avoir mal pendant les séances et avoir besoin de soins de physiothérapie", précise le Dr Mir.

Après les sept premières manches de la saison, Álex Rins sait déjà qu'il peut tirer un trait sur ses espoirs de titre, lui qui n'a marqué que 23 points grâce à une sixième et une quatrième place au Qatar. Il a ensuite enchaîné quatre abandons sur chute, dont trois alors qu'il était en lutte pour le podium, de quoi lui faire suggérer peu avant de se rendre à Barcelone qu'il connaissait "peut-être le pire moment de [sa] carrière". Son coéquipier, Joan Mir, a largement pris l'ascendant, actuellement cinquième du classement général avec 78 points, 37 de moins que le leader, Fabio Quartararo.

Lire aussi :

partages
commentaires
Les performances de Zarco ne sont pas une surprise pour Bagnaia

Article précédent

Les performances de Zarco ne sont pas une surprise pour Bagnaia

Article suivant

Jorge Martín a pensé tout arrêter après sa blessure

Jorge Martín a pensé tout arrêter après sa blessure
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021