Les améliorations de l'Aprilia 2020 seront testées par Smith à Misano

Les pilotes d'essais Aprilia, Bradley Smith et Lorenzo Savadori, rouleront à Misano mercredi et jeudi. Un test auquel Aleix Espargaró a renoncé en dernière minute.

Les améliorations de l'Aprilia 2020 seront testées par Smith à Misano

La saison MotoGP est suspendue depuis début mars, et selon toute probabilité jusqu'à la mi-juillet, en raison de la crise sanitaire engendrée par COVID-19. Cette situation anormale a conduit les instances à décider que les moteurs des équipes MotoGP seraient gelés pour le reste de la saison sur la base de la version envoyée au Qatar pour ce qui aurait dû être la première course du championnat. Une mesure qui s'étendra par ailleurs à la saison 2021 pour les constructeurs ne bénéficiant pas des concessions réglementaires.

Les deux constructeurs concernés par les concessions disposent, eux, de deux libertés. D'une part, celle de retrouver leur possibilité de développement après le premier Grand Prix de la saison 2021. D'autre part, de pouvoir repousser au 29 juin l'homologation du moteur en question. Aprilia, qui a développé une toute nouvelle moto pour 2020 et n'avait pas eu le temps de la présenter sur les premiers tests de l'intersaison, en novembre dernier, entend profiter de cette dérogation. Son nouveau moteur avait en effet prouvé ses qualités lorsque les pilotes l'ont découvert en février, mais à peine sorti des ateliers de Noale il avait aussi donné des signes de faiblesse en termes de fiabilité.

Lire aussi :

Aleix Espargaró, notamment, s'était montré dithyrambique et ses performances en piste avaient marqué les esprits. Cependant, aucune des nouvelles RS-GP n'avait réussi à aller au bout d'une simulation de course, les ingénieurs de Noale ayant identifié des problèmes de jeunesse sur le moteur. Le constructeur italien avait donc requis ce délai supplémentaire afin de pouvoir continuer à travailler sur son moteur, indiquant ne pas chercher à améliorer ses performances mais à rectifier ses problèmes de durée de vie.

Deux semaines après KTM, qui a roulé au Red Bull Ring avec Pol Espargaró et Dani Pedrosa, Aprilia reprendra la piste mercredi à Misano. L'équipe italienne pourrait dès lors évaluer une RS-GP 2020 améliorée et voir si les ajustements apportés ces dernières semaines ont porté leurs fruits.

Aleix Espargaró a été appelé à participer à ce test, cependant les difficultés pour voyager par avion depuis Andorre, où il vit, jusqu'en Italie, en raison des restrictions sanitaires, ont compliqué la situation. Le Catalan, qui a récemment pu se rendre à Barcelone pour un roulage au guidon d'une dérivée de la série, était même prêt à parcourir par la route les 1300 kilomètres qui le séparent de Misano, mais il n'assistera finalement pas à ces essais.

Lire aussi :

C'est donc Bradley Smith qui sera chargé de mener ce test au guidon de la RS-GP. L'autre pilote d'essai Aprilia, Lorenzo Savadori, sera lui aussi à Misano mercredi et jeudi matin, mais il devrait piloter une Aprilia RSV4.

Par la suite, Aprilia aura l'opportunité de terminer les essais de son nouveau moteur lors d'une dernière séance, cette fois un test collectif organisé par Ducati et auquel participeront les deux marques italiennes ainsi que KTM. Il aura également lieu à Misano, les 23 et 24 juin, et cette fois Aleix Espargaró devrait être en mesure d'y participer afin de donner le feu vert définitif à la moto qu'il pilotera cette saison.

Après cette séance, il restera à Aprilia quatre jours pour finaliser son travail à l'usine et remettre au directeur technique du championnat un échantillon du moteur qui sera scellé. KTM, qui dispose de cette même liberté, a fait savoir pour sa part qu'aucun changement ne serait apporté à son moteur.

partages
commentaires
Márquez : Mettre mon veto à un coéquipier signifierait que j'ai peur

Article précédent

Márquez : Mettre mon veto à un coéquipier signifierait que j'ai peur

Article suivant

Quartararo : "La pression que j'ai actuellement, c'est la bonne"

Quartararo : "La pression que j'ai actuellement, c'est la bonne"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021