Andrea Dovizioso, le 8e homme ?

Il a beau manquer encore un tiers du championnat, la saison 2016 du MotoGP s'est déjà inscrite durablement dans l'Histoire, avec un record de sept vainqueurs différents - qui plus est, consacrés sur sept courses consécutives.

Andrea Dovizioso, le 8e homme ?
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

À ce jour, Andrea Dovizioso ne fait pas partie des heureux pilotes à avoir été récompensés cette année, et ce malgré un potentiel indéniable et une moto parvenue le mois dernier à un succès promis de longue date. Aussi n'a-t-il pu échapper jeudi, à son arrivée à Misano, à la question incontournable : pourrait-il être le huitième vainqueur de la saison ?

"J'y crois, je dois y croire et j'espère que oui", a-t-il répondu, non sans un sourire mi-amusé, mi-frustré. "Je n'en suis pas content et je vais essayer d'obtenir ce résultat. Je pense qu'on a une chance. Notre package n'est toujours pas parfait, mais il est très bon et je crois donc que tout peut arriver. J'espère que ça arrivera ici, ce serait encore plus particulier compte tenu du lieu."

"Gagner une course en MotoGP, c'est quelque chose de vraiment grand et important, c’est vraiment difficile. Tout le monde est là pour essayer d'obtenir ce résultat", a-t-il tenu à rappeler, lui qui compte un succès en catégorie reine à son palmarès, acquis en 2009 sous la pluie de Donington.

Michelin a rebattu les cartes

Depuis Assen, sept pilotes différents se sont donc imposés, et quatre d'entre eux ont même accédé à leur tout premier succès MotoGP. Interrogé sur les raisons qui ont favorisé une telle nouveauté, Andrea Dovizioso y voit la conséquence du changement de manufacturier, mais pas seulement.

"L'arrivée de Michelin a assurément rebattu les cartes", a-t-il indiqué. "De plus, chaque week-end est assez spécifique. Il y a des aspects plus difficiles à gérer que par le passé, par conséquent celui qui les gère mieux pendant le week-end de course a un avantage. Et puis, parfois, les pneus se comportent mieux avec une moto qu'avec une autre. Les conditions météo ont aussi favorisé le fait d'avoir plusieurs vainqueurs sur les dernières courses. Les pneus ne sont pas faciles à gérer, mais c'est bien qu'il y ait plusieurs pilotes en mesure de jouer le podium ou la victoire."

Dans l'ensemble, les pilotes se montrent aujourd'hui satisfaits des changements techniques introduits cette saison, qu'il s'agisse des nouveaux pneus ou de la standardisation de l'électronique, et de l'effet que cela a eu sur le dénouement des courses. "Pour moi, c'est beaucoup mieux", juge par exemple Marc Márquez. "On a vu sept vainqueurs différents sur les dernières courses. C'est très important pour le championnat et je pense que c'est très bien pour les fans, c'est positif."

"Ce nouveau règlement fonctionne, surtout l'ECU qui à mon avis était une bonne idée pour tout le monde. Cela aide à rapprocher les performances des motos et produit donc de meilleures courses", renchérit Rossi.

S'il partage cet avis général, Dovizioso aimerait toutefois que certaines situations délicates ne se représentent plus. "Plus de pilotes ont la possibilité de se battre pour la victoire, mais au final les pilotes qui se battent pour le titre sont toujours les mêmes. Je pense donc que le règlement est bon. La seule chose, c'est que quand vous perdez une course parce que tout n'est pas parfait - c'est arrivé avec les pneus ou autre - ça n'est pas bon. Je pense qu'en MotoGP, tout doit être au top niveau", conclut le pilote Ducati.

T-shirt rayé #04 Andrea Dovizioso
T-shirt rayé #04 Andrea Dovizioso, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Le Ranch, privilège sur-mesure d'un compétiteur nommé Valentino Rossi
Article précédent

Le Ranch, privilège sur-mesure d'un compétiteur nommé Valentino Rossi

Article suivant

EL1 - Rossi premier leader, Iannone examiné après une chute

EL1 - Rossi premier leader, Iannone examiné après une chute
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021