Andrea Iannone sauve la maison Ducati

Les Ducati ne garderont pas un souvenir impérissable de cette édition du Grand Prix des Pays-Bas au cours de laquelle elles ont appris qu'elles perdraient leurs avantages réglementaires à la fin de cette saison. Loin des Yamaha et des Honda qu'elles s'amusaient à asticoter en début de saison, les Desmosedici se sont employées à survivre dans le peloton pour espérer un top 5.

C'est Andrea Iannone qui a une nouvelle fois sauvé les meubles de la maison rouge alors qu'Andrea Dovizioso connaissait un nouveau souci de fiabilité le faisant rétrograder à la douzième place. Pendant que le premier cité confortait sa troisième place au Championnat, le second glissait à la cinquième après seulement quatre points marqués après trois courses.

Pas de quoi pavoiser donc et Iannone se gardait de tout triomphalisme sur la ligne d'arrivée : "J'ai perdu trop de temps à dépasser Pol et Aleix Espargaró et ce n'est qu'au troisième tour que j'ai pu véritablement prendre mon rythme. Dommage, car Jorge Lorenzo était déjà parti et j'avais le rythme pour rouler avec lui. A l'arrivée, je ne suis qu'à un peu plus de quatre secondes de la Yamaha."

Si nous analysons la situation, il semblerait que nos adversaires aient plus progressé que nous.

Andrea Dovizioso

Mais celui que l'on surnomme le "Maniac" sait que l'essentiel est aussi ailleurs : "Nous ne pouvons pas être satisfaits car nous finissons à plus de vingt secondes du vainqueur. C'est un écart trop grand même si Barcelone et Assen sont des pistes connues pour ne pas être favorables à la Ducati. Nous devons travailler, nous manquons d'adhérence et j'avais du mal au freinage."

Andrea Iannone est dans le trio de tête au classement général provisoire avec cent-sept points contre quatre-vingt-neuf à Marc Márquez et quatre-vingt-sept à son équipier Dovizioso encore une fois malchanceux : "Quelque-chose s'est cassé au niveau de la selle et la moto a été déséquilibrée. En plus, j'avais beaucoup de vibrations. Je suis très déçu. Je ne pouvais plus freiner tard et je devais faire attention en ligne droite."

"J'aurais pu faire quatrième ou cinquième. Si nous analysons la situation, il semblerait que nos adversaires aient plus progressé que nous. Yamaha se bat pour le Championnat, ça les motive, ça donne à leurs ingénieurs peut-être une énergie supplémentaire. En plus, il semble que Márquez revienne fort avec l'ancien châssis. Et nous connaissons des soucis techniques." Un constat qui renferme de nombreuses critiques.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Sous-évènement Course
Circuit Assen
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de course
Tags andrea dovizioso, andrea iannone, assen, ducati, gp des pays-bas