Suspendu 4 ans, Andrea Iannone crie à l'injustice

Débouté par le TAS, Andrea Iannone affirme qu'il ne se rend pas malgré la lourde suspension dont il écope pour dopage.

Suspendu 4 ans, Andrea Iannone crie à l'injustice

Andrea Iannone a réagi à la sentence du Tribunal arbitral du sport, qui aujourd'hui a acté sa suspension et l'a même alourdie pour la porter à une période de quatre ans, à compter du 17 décembre 2019.

Lire aussi :

Le pilote italien, suspendu depuis désormais 11 mois après un contrôle antidopage positif réalisé pendant le Grand Prix de Malaisie 2019, espérait faire lever la peine infligée par la Fédération internationale du motocyclisme au printemps en se tournant vers l'instance suisse, mais c'est finalement l'autre recours, celui déposé par l'Agence mondiale antidopage, qui a été entendu par le panel d'arbitres. Ceux-ci ont jugé que le pilote ne fournissait pas de preuves suffisantes pour attester sa thèse d'une absorption involontaire de drostanolone, un stéroïde anabolisant, qu'il met sur le compte d'un repas pris dans un hôtel en Asie.

"Aujourd'hui j'ai subi la plus grande injustice possible. On m'a arraché le cœur en me séparant de mon grand amour", a réagi Andrea Iannone, de fait privé de compétition jusque fin 2023, ce qui peut s'entendre comme la fin de sa carrière, au minimum en MotoGP.

"Les raisons sont dénuées de sens logique et s'accompagnent de données erronées. Il y aura pour cela le bon endroit et le bon moment, car je ne me rends clairement pas", prévient-il, alors que son avocat a rapidement affirmé vouloir tenter un nouveau recours, civil cette fois, pour chercher à laver son client de tout soupçon.

"Je savais que j'affrontais de grands pouvoirs", reprend Iannone, "mais j'avais espoir. J'avais espoir dans l'honnêteté intellectuelle et dans l'affirmation de la justice. En ce moment, je souffre comme ce n'est pas possible. Mais ceux qui ont tenté de détruire ma vie comprendront bientôt quelle force j'ai dans le cœur. La force de l'innocence et surtout la conscience tranquille. Une sentence peut changer les événements, mais pas l'homme."

"J'ai vu des choses moches dans ma vie, mais celle-ci est terrible", commente Antonio De Rensis, avocat du pilote, dans les colonnes de La Repubblica. "Il y a des argumentations et des reconstitutions des faits manifestement erronées. C'est tout le sport italien qu'on a voulu toucher."

Lire aussi :

partages
commentaires
Rossi : Le gel du développement, pas une excuse pour Yamaha en 2021

Article précédent

Rossi : Le gel du développement, pas une excuse pour Yamaha en 2021

Article suivant

"Lourdement pénalisé" par l'affaire Iannone, Aprilia va de l'avant

"Lourdement pénalisé" par l'affaire Iannone, Aprilia va de l'avant
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021