MotoGP
25 mars
Prochain événement dans
28 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
36 jours
16 avr.
Prochain événement dans
50 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
91 jours
03 juin
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
112 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
133 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
203 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
238 jours
28 oct.
Prochain événement dans
245 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
259 jours

Suspendu 4 ans, Andrea Iannone crie à l'injustice

Débouté par le TAS, Andrea Iannone affirme qu'il ne se rend pas malgré la lourde suspension dont il écope pour dopage.

partages
commentaires
Suspendu 4 ans, Andrea Iannone crie à l'injustice

Andrea Iannone a réagi à la sentence du Tribunal arbitral du sport, qui aujourd'hui a acté sa suspension et l'a même alourdie pour la porter à une période de quatre ans, à compter du 17 décembre 2019.

Lire aussi :

Le pilote italien, suspendu depuis désormais 11 mois après un contrôle antidopage positif réalisé pendant le Grand Prix de Malaisie 2019, espérait faire lever la peine infligée par la Fédération internationale du motocyclisme au printemps en se tournant vers l'instance suisse, mais c'est finalement l'autre recours, celui déposé par l'Agence mondiale antidopage, qui a été entendu par le panel d'arbitres. Ceux-ci ont jugé que le pilote ne fournissait pas de preuves suffisantes pour attester sa thèse d'une absorption involontaire de drostanolone, un stéroïde anabolisant, qu'il met sur le compte d'un repas pris dans un hôtel en Asie.

"Aujourd'hui j'ai subi la plus grande injustice possible. On m'a arraché le cœur en me séparant de mon grand amour", a réagi Andrea Iannone, de fait privé de compétition jusque fin 2023, ce qui peut s'entendre comme la fin de sa carrière, au minimum en MotoGP.

"Les raisons sont dénuées de sens logique et s'accompagnent de données erronées. Il y aura pour cela le bon endroit et le bon moment, car je ne me rends clairement pas", prévient-il, alors que son avocat a rapidement affirmé vouloir tenter un nouveau recours, civil cette fois, pour chercher à laver son client de tout soupçon.

"Je savais que j'affrontais de grands pouvoirs", reprend Iannone, "mais j'avais espoir. J'avais espoir dans l'honnêteté intellectuelle et dans l'affirmation de la justice. En ce moment, je souffre comme ce n'est pas possible. Mais ceux qui ont tenté de détruire ma vie comprendront bientôt quelle force j'ai dans le cœur. La force de l'innocence et surtout la conscience tranquille. Une sentence peut changer les événements, mais pas l'homme."

"J'ai vu des choses moches dans ma vie, mais celle-ci est terrible", commente Antonio De Rensis, avocat du pilote, dans les colonnes de La Repubblica. "Il y a des argumentations et des reconstitutions des faits manifestement erronées. C'est tout le sport italien qu'on a voulu toucher."

Lire aussi :

Rossi : Le gel du développement, pas une excuse pour Yamaha en 2021

Article précédent

Rossi : Le gel du développement, pas une excuse pour Yamaha en 2021

Article suivant

"Lourdement pénalisé" par l'affaire Iannone, Aprilia va de l'avant

"Lourdement pénalisé" par l'affaire Iannone, Aprilia va de l'avant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Aprilia Racing Team
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020