Andrea Iannone troisième mais seulement grâce au pneu tendre
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Les événements ne semblent plus tourner en faveur d’une usine Ducati pourtant si étincelante lors des premiers Grands Prix de cette étonnante saison de MotoGP. La si prometteuse Desmosedici GP15 semble stagner alors que la concurrence accélère, jusqu’à une usine Suzuki qui prend de plus en plus régulièrement sa place pour jouer les trouble-fêtes.

Des performances en baisse, une fiabilité moins évidente, les sourires se figent chez les rouges et ce n’est pas cette première journée en Allemagne qui va donner de la sérénité aux troupes de Borgo Panigale. Sixième et dixième le matin avec Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, c’est une hiérarchie pas plus rassurante qui s’est offerte l’après-midi avec notamment un Dovizioso seulement dixième, aux portes des repêchages et menacé par les Ducati de l’an passé aujourd’hui pilotées par les pilotes satellites.

De son côté, Iannone sauvait les apparences en intégrant le trio de tête grâce à un pneu très tendre qu’il peut utiliser à l’instar des machines Open. Un subterfuge sur lequel les Italiens ne pourront plus se reposer en 2016 puisque Ducati sera soumis au même règlement que Honda et Yamaha.

Une conjoncture qui n’est pas niée et que celui qui pointe troisième au championnat à ce stade de la saison rappelle dans son commentaire de la journée : "Je ne suis qu’à moitié satisfait de ce vendredi. Bien sûr, j’ai réussi à faire un bon résultat, mais nous devons surtout travailler pour trouver une solution qui nous permettrait d’être performants avec les pneus plus durs."

Nous avons plus souffert que prévu. J’étais pourtant convaincu de pouvoir être bien plus performant et coller au plus près des hommes de tête.

Andrea Dovizioso

"Aujourd’hui, nous avons plus souffert que prévu. J’étais pourtant convaincu de pouvoir être bien plus performant et coller au plus près des hommes de tête. Quoi qu’il en soit, nous travaillons de manière méthodique et nous avons trouvé quelques réglages qui vont me permettre de progresser. Ce sera important d’avoir ça à l’esprit demain."

On rappellera que Ducati a aussi amené au Sachsenring un nouveau dispositif de carénage de l’échappement modifiant sensiblement la poupe de la Dedmosedici. Une solution toujours à l’essai par les pilotes qui se sont partagés entre cette innovation et la solution conventionnelle durant les deux séances de ce vendredi.    

partages
Marc Márquez - "Je ne me sens pas tout à fait à l’aise"

Article précédent

Marc Márquez - "Je ne me sens pas tout à fait à l’aise"

Article suivant

EL3 - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi

EL3 - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021