Si Dovizioso dit non, Aprilia aura des options "intéressantes"

Aprilia a une nouvelle fois confirmé son intérêt pour Andrea Dovizioso en vue de la saison 2022, mais l'équipe assure avoir d'autres candidats que l'Italien, qui a effectué deux journées d'essais sur le circuit de Misano cette semaine.

Si Dovizioso dit non, Aprilia aura des options "intéressantes"

Le programme d'Aprilia en MotoGP va changer de forme en 2022. Le constructeur va couper les ponts avec le team Gresini, en charge de l'engagement de ses machines officielles depuis 2015, pour aligner sa propre structure dans laquelle Aleix Espargaró sera bien présent, mais l'identité de son coéquipier reste inconnue. Lorenzo Savadori, pilote de la seconde Aprilia cette année, n'a inscrit que quatre points avant la manche d'Assen, loin des 53 unités marquées par son coéquipier, et il n'est pas certain de conserver sa place.

Celui qui était jusque-là pilote d'essais a été choisi par Aprilia au dernier moment avant le début de la campagne actuelle, après avoir été en concurrence avec Bradley Smith – titulaire durant l'essentiel de l'année 2020 à la suite de la suspension d'Andrea Iannone, Savadori ayant fait ses débuts en fin de saison. Le constructeur espère choisir son second pilote bien plus tôt pour 2022, avec une cible principale : Andrea Dovizioso, qui a accepté de participer à différentes séances d'essais pour la marque cette année et qui était encore en piste à Misano cette semaine.

Lire aussi :

Massimo Rivola fait tout son possible pour convaincre celui qui a remporté 15 courses en MotoGP mais assure avoir d'autres candidats en tête, le nom de Joe Roberts, actuel huitième du Moto2, ayant également été évoqué : "Aprilia Racing prend des dispositions pour trouver la meilleure solution pour ses pilotes 2022, sans avoir à attendre la fin des essais [avec Dovizioso] au mois de juillet", explique le directeur général d'Aprilia Racing. "Andrea fait certainement partie des solutions que nous évaluons, mais il y a des alternatives très intéressantes et valides, et une décision doit être prise rapidement pour bien préparer la stratégie de l'équipe. Le week-end d'Assen sera extrêmement important à cet égard."

Des essais utiles pour Dovizioso et Aprilia à Misano

Le test effectué cette semaine à Misano a permis à Andrea Dovizioso d'entrer véritablement dans le travail de développement, après une simple prise de contact à Jerez et un roulage perturbé par une très forte pluie au Mugello. Les 78 tours effectués mercredi et les 48 de jeudi lui ont permis de travailler sur l'aérodynamique, l'électronique et le comportement général de la moto, en testant plusieurs solutions sur le châssis, certaines pouvant être introduites dans la seconde moitié de la saison et d'autres ayant plus vocation à définir la RS-GP version 2022.

"C'était un test très intéressant", a commenté l'Italien. "Rouler sur un troisième circuit différent était extrêmement important pour mieux comprendre la moto et voir quels éléments nécessitent d'être développés. Nous avons évalué et modifié beaucoup de choses afin de mieux comprendre de nombreux détails qui, en fait, ont permis d'un côté des gains pour voir comment progresser, mais nous ont de l'autre fait perdre quelque chose, en raison de certains changements. Les prochains essais prévus permettront de faire plus de comparaisons et de mieux discuter de nos idées."

Aprilia se satisfait également des données recueillies et compte poursuivre ce travail au cours des prochaines semaines, Dovizioso devait remonter sur la machine sortie des ateliers de Noale plusieurs fois avant la fin de la saison, notamment les 20 et 21 juillet, à nouveau à Misano, avant un possible test au moins de septembre, qui pourrait se tenir en Aragón : "Ces deux journées ont été positives", estime Rivola. "Nous sommes ravis que ces tests nous aient donné des indications importantes et démontré les progrès de la moto déjà vus en course. C'est un travail qu'il va continuer comme prévu au mois de juillet."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Maverick Viñales se rassure avec le meilleur temps

Article précédent

EL1 - Maverick Viñales se rassure avec le meilleur temps

Article suivant

EL2 - Marc Márquez chute lourdement ; la pluie calme les ardeurs

EL2 - Marc Márquez chute lourdement ; la pluie calme les ardeurs
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021