Aprilia cherche son jeune pilote pour 2016
Sam Lowes, Speed Up Racing
Sam Lowes, Speed Up Racing
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini and Alvaro Bautista, Aprilia Racing Team Gresini
Alvaro Bautista, Aprilia Racing Team Gresini

Dans un long entretien accordé au site GPOne, le patron de la compétition de la firme de Noale, Romano Albesiano, a fait le point sur la première demi-saison en MotoGP d’une usine Aprilia qui ne fait que commencer son aventure parmi l’élite. Et, comme prévu, s’attaquer de front à cette haute compétition en se lançant dans l’arène n’a pas été chose facile.

Au contraire de Suzuki qui a travaillé dans l’ombre pendant un an, le constructeur italien est parti de son expérience en Superbike récompensée par deux titres mondiaux pour se mesurer directement aux ténors des Grands Prix. Un apprentissage à la dure avec une RS-GP aux gênes de RSV4 du WSBK et de feue la ART d’une catégorie CRT maintenant changée en Open. Une moto de base cependant encore loin du parfait prototype des autres constructeurs.

Celui-ci viendra en 2016, promet un Romano Albesiano qui nous donne rendez-vous pour les tests de Sepang en février de l’année prochaine. "80% de nos efforts actuels sont concentrés sur cette nouvelle moto" a-t-il affirmé. "Nous avons aussi compris que le MotoGP demandait plus de personnes impliquées dans le projet si bien que nous allons renforcer notre département compétition."

Ceci dit, pas seulement. La paire de pilotes va aussi connaître une évolution. Le cas Marco Melandri a laissé des traces. Michael Laverty a fini par remplacer l’Italien qui n’a jamais adhéré au projet, et ce dernier est supposé tenir la place jusqu’au terme de cette campagne. Mais en 2016, on attend du sang neuf : "Nous avons des noms intéressants sur notre liste qui sont sensibilisés à notre projet assure le patron transalpin. Nous avons déjà un pilote d’expérience avec Álvaro Bautista et nous pensons que l’arrivée d’un jeune pilote créerait un bon équilibre."

Sam Lowes en tête de liste?

Aucun nom n’a été avancé par Romano Albesiano qui a cependant assuré qu’il tenait à boucler ce chapitre assez rapidement. Mais les rumeurs s’accordent sur le nom d’un Sam Lowes pour être ce jeune-là. Âgé de 24 ans, Champion du Monde Supersport en 2013, il est arrivé en Moto2 l’an dernier et il y fait une campagne 2015 éclatante en étant le seul pilote à ne pas rouler sur le châssis Kalex. Avec sa Speed-Up, le voilà à cette mi-saison troisième du général en ayant conquis une victoire, trois podiums et deux pole positions.

Il est connu pour sa bravoure et ne se pose pas de question une fois sur une moto, quelle qu’elle soit. Une démarche qui ne peut que coller au nouveau projet Aprilia. On rappellera que Sam Lowes a un frère jumeau au prénom d’Alex à la même philosophie, puisqu’il est le seul à faire marcher la Suzuki dans le présent peloton du mondial Superbike.

partages
commentaires
Le team Forward Racing incertain pour Indianapolis
Article précédent

Le team Forward Racing incertain pour Indianapolis

Article suivant

Loris Capirossi retourne à la compétition… Mais avec un volant!

Loris Capirossi retourne à la compétition… Mais avec un volant!
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021