Rivola est rassuré par la fiabilité de l'Aprilia RS-GP à Misano

Massimo Rivola ne cache pas sa satisfaction de bénéficier de trois journées d'essais sur le circuit de Misano, afin de valider l'homologation moteur de la RS-GP, tout en préparant la reprise.

Rivola est rassuré par la fiabilité de l'Aprilia RS-GP à Misano

Après les tests de Sepang et Losail, en février, Aprilia avait de nombreux motifs de satisfaction sur le plan de la performance, mais la fiabilité de la toute nouvelle RS-GP laissait quelques doutes au manufacturier italien, qui espérait régler quelques derniers soucis avant de débuter la campagne au Qatar mi-mars.

Finalement, le début de saison a été reporté à cause de la pandémie de COVID-19 et un test collectif de trois jours a été organisé cette semaine à Misano pour permettre aux teams le souhaitant de se remettre dans le bain. Aleix Espargaró a repris le guidon pour la première fois et Bradley Smith a pu commencer sa préparation pour le début de saison, puisqu'il remplacera Andrea Iannone tant que celui-ci n'a pas de réponse à son recours devant le TAS. Ces tests ont aussi permis à Aprilia de mettre en pratique le travail effectué depuis la réouverture des usines et les progrès accomplis tant sur la performance que sur la fiabilité, comme l'expliquait Massimo Rivola au soir de la première journée d'essais.

Lire aussi :

"Nous sommes enfin de retour en piste et le point positif est que nous avons pu rouler sans problème, ce qui n'était pas acquis puisque la moto est nouvelle", a déclaré le directeur du programme MotoGP d'Aprilia à Motorsport.com. "Nous avons plutôt bien roulé et nous sommes modérément satisfaits. Aleix a dû enlever la rouille, car cela faisait longtemps qu'il n'avait pas roulé, alors que Bradley l'avait déjà fait il y a deux semaines, il était donc déjà un peu plus confiant et a fait 75 tours, contre 61 pour Aleix."

"Nous devons trouver de la fiabilité et nous n'avons pas encore cherché la performance. Mais nous n'avons pas peur parce que nous savons que ce n'est pas la meilleure piste pour les caractéristiques de notre moto. Le meilleur temps était un 1'33"0 pour la KTM de Pol Espargaró. Nous avons fait 1'33"9 avec Aleix et 1'34"0 avec Bradley. Il est donc clair que nous devons encore procéder à quelques ajustements. Mais nous devons également nous rappeler que KTM était en première ligne ici l'année dernière."

S'il confirme un retard en performances sur les autres équipes, Rivola ne tire pas la sonnette d'alarme avec une moto encore récente et une marge de progression forcément importante : "Dans tous les cas, il y a de l'enthousiasme et de la volonté donc c'est très positif. Il est vrai que nous sommes encore loin du compte et que nous devons travailler comme nous le faisons aujourd'hui de manière sérieuse et professionnelle, en essayant de faire un pas à la fois et sans paniquer sur nos performances. Le pilote s'intéresse aux temps, mais ceux-ci viendront, car il s'agit d'une combinaison de facteurs."

Lire aussi :

Rivola a aussi confirmé que la décision de remplacer Iannone par Smith avait été évidente pour Aprilia, après le travail effectué par le Britannique sur la RS-GP, une moto qu'il connaît très bien. Le directeur du programme s'est aussi félicité de la préparation physique de son pilote, et de l'effet positif que sa présence a eu sur Espargaró. L'Italien est rassuré que Smith bénéficie de l'opportunité apportée par ces journées d'essais, afin de se mettre dans la peau du pilote titulaire qu'il est désormais.

"Il est notre pilote d'essai et il connaît la moto parce qu'il la développe, il est donc normal que ce soit lui qui commence la saison. Nous verrons ensuite quand Andrea reviendra, le plus tôt possible, espérons-le. D'un point de vue physique, je l'ai trouvé très bien préparé. Il a fait 75 tours [en une journée], ce qui sur cette piste et par ces températures n'est pas mal du tout. Il est prêt, et c'était la première fois qu'il roulait avec son coéquipier, il a réussi à se rapprocher d'une référence comme Aleix et cela l'a motivé encore plus. C'est important, parce que nous avons besoin que Bradley fasse le travail mental pour passer de pilote d'essai à titulaire. Pour l'instant, ça va très bien et je dois dire que je suis très heureux."

Propos recueillis par Matteo Nugnes

partages
commentaires
Les photos des tests MotoGP de Misano

Article précédent

Les photos des tests MotoGP de Misano

Article suivant

Rins voit que Márquez le prend plus au sérieux

Rins voit que Márquez le prend plus au sérieux
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021