Aprilia : "Iannone nous manque, nous voulons le récupérer"

Convaincu de son innocence, le PDG d'Aprilia Racing continue à espérer un retour rapide d'Andrea Iannone. En attendant, Bradley Smith assure l'intérim et un nouveau pilote d'essais a été officialisé.

Aprilia : "Iannone nous manque, nous voulons le récupérer"

Aprilia a créé une petite surprise dimanche matin en annonçant le recrutement de Lorenzo Savadori en tant que pilote d'essais MotoGP pour la saison 2020. Un détail important n'est pas précisé, en l'occurrence si le pilote italien vient renforcer le test team dans lequel évolue déjà Bradley Smith ou bien s'il doit au contraire remplacer l'Anglais, mais la toile de fond de toute question d'organisation pour Aprilia à l'heure actuelle n'est autre que le cas épineux d'Andrea Iannone et, dans l'attente d'un verdict le concernant, le constructeur semble quoi qu'il arrive devoir prendre les devants.

Interrogé par le site officiel du MotoGP en marge de la deuxième journée de tests au Qatar, Massimo Rivola a expliqué le choix de Lorenzo Savadori en s'appuyant sur le travail réalisé par le pilote italien il y a deux semaines à Sepang. Il avait alors été appelé en renfort en l'absence de Iannone, pour participer au shakedown puis au test officiel avec un programme parallèle à celui que menaient Aleix Espargaró et Bradley Smith sur la moto de 2020. Lui a dédié la quasi-totalité de son temps à l'ancienne version de la RS-GP, essentiellement pour prendre ses marques.

"Nous l'avons testé en Malaisie, principalement avec la moto 2019. Il a eu une approche très intelligente et il n'a pas paniqué à l'idée de montrer sa vitesse. Il a montré qu'il avait un cerveau et il a le bon âge pour arriver en MotoGP, nous sommes donc contents de l'avoir avec nous", commente le PDG d'Aprilia Racing.

Lire aussi :

Sans nouvelle du sort d'Andrea Iannone depuis l'audience qui s'est tenue devant la Cour disciplinaire internationale en début de mois, et au cours de laquelle la défense du pilote italien a présenté de nouveaux éléments visant à prouver son innocence alors qu'il est suspendu depuis deux mois pour dopage, Aprilia ignore pour l'heure si son pilote titulaire pourra prendre part au premier Grand Prix de la saison, dans deux semaines. Si sa suspension n'est pas levée à temps, c'est bel et bien Bradley Smith qui prendra sa place.

"Bien sûr nous attendons le retour d'Andrea, j'espère que cette histoire se terminera très vite. Il a déjà donné toutes les informations pour son jugement, nous savons maintenant qu'il n'est pas coupable et nous en sommes heureux", souligne Massimo Rivola. "Nous ne connaissons pas la décision du jury, nous devons attendre. Je pense et j'espère que cela se fera avant la course du Qatar : s'il y a une chance de le faire rouler en course, Andrea courra directement, sinon nous avons Bradley sur la moto et s'il faut attendre nous le ferons."

"Malheureusement, en ce qui nous concerne nous souffrons et Andrea nous manque à 100%, malgré le bon travail de Bradley, mais notre pilote nous manque et nous voulons le récupérer aussi vite que possible", affirme le patron de l'équipe.

"Il nous faut un plan B"

Si l'équipe de Noale n'en dit pas plus pour le moment sur l'organisation qui sera la sienne lorsque la situation d'Andrea Iannone s'éclaircira, Bradley Smith a accueilli la nouvelle avec une pointe de crispation, expliquant ne pas savoir si l'arrivée de Lorenzo Savadori changera les choses pour lui. "L'annonce initiale m'a un peu mis au chômage, car pour le moment c'est mon job !" souligne le pilote anglais.

Il n'ignore pas toutefois que le constructeur doit à présent s'organiser pour faire face au scénario le plus négatif, celui d'une suspension prolongée de son titulaire. "En coulisses il y a d'autres choses qui se passent et il nous faut un plan B", concède Smith. "Lorenzo a appris la moto à Sepang, et nous ne savons pas ce qui va se passer avec Andrea, donc Aprilia prend toutes les précautions. C'est un pilote d'essais mais presque 'au cas où'. J'ai toujours mon job, ce qui est le principal ! J'ai roulé aujourd'hui, et on verra dans les deux prochains mois ce qui va se passer. Tout deviendra clair."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Test Losail, J2 - Quartararo replace Yamaha au top, chute pour Márquez

Article précédent

Test Losail, J2 - Quartararo replace Yamaha au top, chute pour Márquez

Article suivant

Confiant, Viñales a besoin de "plus de tours"

Confiant, Viñales a besoin de "plus de tours"
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021