Aprilia ne pense pas que Iannone disputera le GP du Qatar

Alors que l'étude du cas d'Andrea Iannone semble se trouver dans une impasse, son équipe se prépare à entamer la saison sans lui.

Aprilia ne pense pas que Iannone disputera le GP du Qatar

Aprilia estime peu probable qu'une résolution prochaine de l'affaire concernant Andrea Iannone à la suite d'un contrôle anti-dopage permette à l'Italien de disputer le premier Grand Prix de la saison MotoGP, au Qatar. À deux semaines du premier rendez-vous, fixé à Losail, tout semble indiquer que c'est Bradley Smith qui fera équipe avec Aleix Espargaró.

À la mi-décembre, la FIM a annoncé que l'Agence mondiale antidopage avait identifié un produit appartenant à la famille des anabolisants, le drostanolone, dans un échantillon d'urine d'Andrea Iannone prélevé à la fin du Grand Prix de Malaisie début novembre. En conséquence, la fédération a provisoirement suspendu le pilote italien, dans l'attente d'une décision finale. Deux mois plus tard, on ignore toujours quelle sera l'issue de ce litige, qui pour le moment empêche le pilote de Vasto de tester la nouvelle Aprilia et qui laisse le constructeur dans l'incertitude quant à ce à quoi il faut s'attendre pour les mois à venir.

Lire aussi :

L'affaire s'est par ailleurs compliquée au fil du temps car la défense et l'accusation ne s'accordent pas sur les éléments servant de preuve. La contre-analyse qui a été effectuée sur le second échantillon prélevé à Sepang s'est en effet avérée positive, ce qui a poussé Iannone, voulant apporter lui-même la preuve de son innocence, à se soumettre à une autre analyse, basée sur un prélèvement capillaire, un examen dont les résultats sont beaucoup plus exhaustifs et détaillés, et aussi beaucoup plus coûteux.

Depuis la présentation de ces nouveaux tests lors de l'audience devant la Cour disciplinaire internationale, les délais annoncés pour l'analyse des dossiers de la défense et de l'accusation ont été progressivement repoussés. Ce vendredi, alors qu'Aprilia organisait sa présentation officielle à Losail en présence de Iannone, la défense a d'ailleurs présenté un ultime dossier réfutant les arguments de l'accusation.

"Ce que je peux dire, c'est que dans tous les cas précédents, les athlètes ayant présenté l'analyse capillaire comme preuve ont gagné en faisant appel au Tribunal arbitral du sport. Par contre, cela demande plus de temps, or c'est précisément ce que nous n'avons pas", explique Massimo Rivola, le PDG d'Aprilia Racing, à Motorsport.com.

Le patron de l'équipe se dit convaincu qu'un recours au TAS permettrait à Iannone de reprendre la course, mais les délais nécessaires avant que cela n'arrive sont une autre histoire. "Avec les preuves scientifiques présentées par la défense d'Andrea, les choses ne peuvent pas mal tourner car ces preuves sont sans équivoque", déclare-t-il.

Massimo Rivola a par ailleurs confirmé que Bradley Smith sera promu dès lors que sa participation devait s'avérer nécessaire. "Si Andrea ne peut pas courir, Bradley mérite de prendre sa place pour tout le travail qu'il a accompli", assure-t-il.

partages
commentaires
Un nouveau contrat de 4 ans ? Márquez ne s'y attendait pas

Article précédent

Un nouveau contrat de 4 ans ? Márquez ne s'y attendait pas

Article suivant

Test Losail, J1 - Suzuki commence avec un doublé

Test Losail, J1 - Suzuki commence avec un doublé
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021