Aprilia : Nous avons investi sur Sam Lowes et il doit progresser

partages
commentaires
Aprilia : Nous avons investi sur Sam Lowes et il doit progresser
Par : Léna Buffa
12 juin 2017 à 17:05

Le responsable compétition d'Aprilia prévient : Sam Lowes doit progresser s'il veut conserver son guidon l'an prochain en MotoGP.

Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini, après sa chute
Romano Albesiano, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Chute de Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini

En marge des essais qui se tiennent ce lundi à Barcelone, Romano Albesiano s'est entretenu avec les médias. L'occasion notamment de répondre aux questions des journalistes après un week-end marqué par la polémique entourant Sam Lowes.

Le pilote anglais s'est en effet ému samedi d'un "manque de respect" de son équipe, alors qu'il indiquait être au courant de ce qui se disait à son sujet dans le paddock, en l'occurrence le fait qu'Aprilia envisagerait de le remplacer l'an prochain en réaction à son manque de résultats. Si le rookie a tenté de défendre son honneur, le patron de la compétition s'est montré très clair quant à la situation actuelle.

"Nous avons fait un gros investissement sur Sam. Nous sommes ses premiers supporters et nous espérons vraiment qu'il pourra rapidement démontrer qu'il progresse", a indiqué Romano Albesiano, "mais dans le même temps il nous faut préparer la saison prochaine au cas où cela n'arrive pas. Nous parlons donc avec d'autres pilotes pour cette raison."

Après avoir concédé que cette ouverture à l'éventuel recrutement d'un autre pilote était directement en lien avec la forme affichée par Sam Lowes, Romano Albesiano s'est vu demander ce qu'il attendait de l'Anglais. "Qu'il montre des progrès, qu'il affiche le bon rendement, qu'il arrive au bon niveau – d'ici peu", a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, et alors que les allées du paddock de Barcelone bruissaient d'une rumeur liant Andrea Iannone avec Aprilia, Albesiano n'a pas échappé à une question portant sur les possibilités de voir un pilote italien associé à la moto de Noale. Là aussi, il est resté sur la réserve, répondant : "Pour nous, ce qui compte vraiment c'est la performance du pilote, alors s'il est italien, c'est bien, mais s'il est de Singapour ça va aussi."

Romano Albesiano indique par ailleurs qu'aucune deadline n'a été donnée à Sam Lowes pour améliorer sa courbe de performances, en revanche il a refusé de confirmer ou infirmer que son contrat actuel disposait d'une clause de résultats.

Une malheureuse série de problèmes

La colère du jeune pilote anglais s'était exprimée après des qualifications manquées, samedi, durant lesquelles il n'avait pu réaliser qu'un seul tour lancé, la faute à des problèmes techniques qui ont poussé Romano Albesiano à faire amende honorable.

"Nous avons connu une série de stupides problèmes électriques, mais c'était difficile à comprendre. Rien n'était véritablement cassé, cependant la moto ne démarrait pas alors nous avons malheureusement perdu beaucoup de temps", a-t-il expliqué.

En dépit des problèmes de jeunesse d'une RS-GP encore en plein développement, la situation actuelle est de toute évidence compliquée pour Sam Lowes, dont Aprilia attend une réaction. À ce stade de la saison, il n'a marqué que deux points, lors du Grand Prix de France.

Article suivant
Rossi estime que la Yamaha a perdu son point fort en 2017

Article précédent

Rossi estime que la Yamaha a perdu son point fort en 2017

Article suivant

Essais Barcelone - Márquez coiffe Viñales au poteau

Essais Barcelone - Márquez coiffe Viñales au poteau
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Sam Lowes
Équipes Gresini Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités