Aprilia a sanctionné Redding pour ses critiques virulentes

partages
commentaires
Aprilia a sanctionné Redding pour ses critiques virulentes
Germán Garcia Casanova
Par : Germán Garcia Casanova
Co-auteur: Léna Buffa
24 août 2018 à 15:38

Les propos qu'il a tenus au Red Bull Ring ont valu une sanction financière au pilote anglais.

Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Romano Albesiano, Fausto Gresini

Scott Redding n'avait pas mâché ses mots après le GP d'Autriche, c'est le moins que l'on puisse dire. Particulièrement virulent après une course décevante, l'Anglais était allé jusqu'à qualifier la RS-GP de "tas de merde".

Selon les informations de Motorsport.com, Aprilia a imposé une sanction financière à son pilote, en s'appuyant sur le contrat qui les lie et qui stipule qu'il ne peut publiquement critiquer la marque, l'équipe ou la moto.

Ces propos avaient été tenus lors du traditionnel point presse d'après-course du pilote et celui-ci n'avait pas caché sa contrariété alors qu'il venait de boucler l'épreuve à la 20e place, à 53 secondes du vainqueur, 22 secondes derrière son coéquipier Aleix Espargaró.

Décrivant un week-end "horrible", ayant été pour lui "un enfer dès le début", Scott Redding avait relaté les problèmes rencontrés d'un jour à l'autre. Puis, se projetant sur le Grand Prix suivant, qu'il dispute à domicile, il avait admis ses difficultés à garder le sourire dans sa situation. "Vous ne pouvez rien faire, vous ne pouvez pas faire briller un tas de merde, or c'est ce que j'essaye de faire. Je sais que ça parait dur et je ne devrais pas dire ça, mais c'est la réalité", avait-il déclaré.

Lire aussi :

Smith en pilote d'essais Aprilia ?

Le pilote anglais s'était excusé sur les réseaux sociaux deux jours plus tard, et Romano Albesiano, responsable Aprilia Racing, a assuré ce vendredi à Silverstone, a confirmé auprès de Movistar TV : "Ça a été un moment de folie, il s'est excusé auprès de nous."

Le fait est qu'Aprilia semble s'être lassé du comportement du pilote britannique, sans filtre (au sens propre) hors-piste et sur les réseaux sociaux. Alors que Redding semblait en lice pour devenir pilote d'essais de la marque après la fin de son contrat de titulaire, et pouvoir éventuellement disputer quelques wild-cards pour le compte d'Aprilia la saison prochaine, cette perspective semble aujourd'hui bien moins certaine. "Nous n'avons pas pris de décision, nous y réfléchissons", a fait savoir Romano Albesiano.

Il semble à présent que Bradley Smith soit bien placé pour s'octroyer cette place, alors qu'il quittera KTM en fin de saison pour y céder sa place à Johann Zarco. "Bradley ne sera pas pilote d'essais pour nous", a quant à lui fait savoir Mike Leitner, team manager KTM, auprès du site officiel MotoGP ce vendredi. "Je crois qu'il va trouver une place, je suis assez confiant quant au fait qu'il restera en MotoGP."

Prochain article MotoGP
EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !

Article précédent

EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !

Article suivant

Zarco pense avoir "mis le doigt sur les bons réglages"

Zarco pense avoir "mis le doigt sur les bons réglages"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Pilotes Scott Redding
Équipes Gresini Racing
Auteur Germán Garcia Casanova
Type d'article Actualités