Stats - Les pilotes indépendants prennent le pouvoir

Les pilotes factory ne sont pas à la fête en ce début d'année et le Grand Prix d'Argentine a une nouvelle fois primé les équipes indépendantes, à tous les niveaux !

Stats - Les pilotes indépendants prennent le pouvoir

La plus ancienne course hors d'Europe

La plus ancienne course hors d'Europe
1/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il s'agissait de la 15e édition du Grand Prix d'Argentine, qui fut disputé à partir de 1961 à Buenos Aires. C'était à l'époque le premier Grand Prix organisé en dehors de l'Europe.

Première pole pour Miller

Première pole pour Miller
2/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Miller s'élançait de la pole position, une première pour lui dans la catégorie reine – au même titre que Xavi Vierge en Moto2 et Tony Arbolino en Moto3. C'était aussi la première pole d'un pilote australien depuis celle de Casey Stoner à domicile en 2012.

Abonnement à la première ligne

Abonnement à la première ligne
3/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Qualifié troisième, Johann Zarco s'est élancé de la première ligne pour la sixième course consécutive, une série entamée sur le Grand Prix du Japon l'année dernière.

Les officiels sont battus

Les officiels sont battus
4/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Aucun pilote factory n'a encore signé de pole position cette année, puisque celle de Jack Miller faisait suite à celle obtenue par Johann Zarco à Losail. C'était aussi la première pole d'un pilote Ducati indépendant.

Rabat et Rins s'illustrent

Rabat et Rins s'illustrent
5/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cette grille de départ primait aussi, entre autres, Tito Rabat (4e) et Álex Rins (5e), qui ont tous deux obtenu leur meilleure qualification en MotoGP.

50e rugissante pour Miller

50e rugissante pour Miller
6/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jack Miller disputait son 50e Grand Prix dans la catégorie MotoGP, qu'il a rejointe en 2015. Un cap qu'il a pu fêter avec le holeshot, et pour cause : il partait seul en tête, tous les autres pilotes ayant été relégués en fond de grille.

Premier point pour Lorenzo

Premier point pour Lorenzo
7/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo a marqué son premier point de l'année en héritant de la 15e place suite aux 30s de pénalité reçues par Marc Márquez. Quatre pilotes n'ont en revanche pas encore ouvert leur compteur cette saison : Lüthi, Smith, Aleix Espargaró et Siméon. Et puisque KTM et Aprilia ont terminé dans le top 15 en Argentine, tous les constructeurs et toutes les équipes ont d'ores et déjà obtenu de premiers points cette saison.

Syahrin meilleur rookie

Syahrin meilleur rookie
8/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Premier pilote malaisien engagé en MotoGP, Hafizh Syahrin avait déjà marqué ses premiers points au Qatar. Cette fois, il est devenu le premier rookie 2018 à se classer dans le top 10, en décrochant la neuvième place. Il prend par la même occasion la tête du classement des rookies devant Franco Morbidelli.

Crutchlow est de retour

Crutchlow est de retour
9/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sur le Grand Prix qui lui a offert l'an dernier son seul podium de la saison, Cal Crutchlow a remporté sa troisième victoire en MotoGP et pris la tête du championnat. Il est le premier Britannique leader du championnat en catégorie reine depuis Barry Sheene en 1979.

Honda caracole en tête

Honda caracole en tête
10/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La victoire de Cal Crutchlow est la 750e de Honda toutes catégories confondues dans les Grands Prix mondiaux. Après de premiers succès obtenus dans les années 1960, pas une saison n'a fait défaut au palmarès du constructeur depuis 1982.

Deux indépendants sur le podium

Deux indépendants sur le podium
11/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Avec la victoire de Cal Crutchlow devant Johann Zarco, ce sont deux pilotes indépendants qui sont montés sur le podium dimanche, une première depuis le Grand Prix des Pays-Bas 2016 où Jack Miller s'était imposé et Scott Redding avait terminé troisième.

Rins succède à Viñales

Rins succède à Viñales
12/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En se classant troisième, Álex Rins a signé son premier podium MotoGP et offert à Suzuki sa première entrée dans le top 3 depuis la troisième place de Maverick Viñales au Grand Prix d'Australie 2016. À seulement 22 ans, Rins est aussi le plus jeune à monter sur le podium depuis Viñales, justement.

LCR au sommet

LCR au sommet
13/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cal Crutchlow est aussi le premier pilote d'un team indépendant à occuper la tête du championnat depuis Sete Gibernau au terme du Grand Prix de Catalogne 2004.

Où sont les pilotes factory ?

Où sont les pilotes factory ?
14/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après 16 tours au Qatar, 18 tours de la course ont été menés par un pilote indépendant. Cela fait un total de 34 tours sur 46 parcourus.

Après Gibernau et Melandri...

Après Gibernau et Melandri...
15/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Avec une pole de Miller et une victoire de Crutchlow, c'est la première fois depuis le Grand Prix de Valence 2005 que ces deux succès reviennent à un team indépendant au cours d'un même week-end en MotoGP. À l'époque, le vainqueur (Melandri) avait même raflé le meilleur temps en course, qui est cette fois revenu à Márquez… Les pilotes factory n'ont pas complètement cédé le terrain aux indépendants !
partages
commentaires
Après une qualification prometteuse, Siméon a déchanté en course

Article précédent

Après une qualification prometteuse, Siméon a déchanté en course

Article suivant

Lorenzo : Dovizioso a toujours tenté de "me miner un peu le moral"

Lorenzo : Dovizioso a toujours tenté de "me miner un peu le moral"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021