Pour Aspar, l'objectif est d'être "la meilleure équipe privée"

Après des essais convaincants en Malaisie et en Australie, le team espagnol espère pouvoir s'illustrer cette saison, et pourquoi pas figurer parmi les meilleures équipes non officielles.

À nouvelle saison, nouveaux objectifs pour le team Aspar. L'équipe espagnole espère bien repartir du bon pied en 2017 après un dernier exercice qui l'a vue végéter dans le ventre mou du peloton, avec comme seul résultat valable une quatrième place acquise par Eugene Laverty — parti depuis, rejoindre le Superbike — lors de la deuxième manche en Argentine. 

Mais cette année, l'équipe entend bien repartir de zéro avec un tout nouveau duo de pilotes, composé d'Álvaro Bautista, en provenance d'Aprilia, et de Karel Abraham, qui fait son retour en MotoGP après un an d'exil peu concluant en Superbike. Si ce dernier devra se contenter de la Ducati GP15 en 2017, le premier cité aura quant à lui le privilège de rouler au guidon de la GP16, qui a remporté deux Grands Prix l'an dernier avec l'équipe officielle Ducati. 

Avec tant de nouveautés, c'est peu de dire que toute l'équipe attendait avec impatience le verdict des premiers essais de pré-saison, en Malaisie puis en Australie. Si Abraham a semblé être dans le dur, Bautista a au contraire montré une bonne pointe de vitesse, qui lui a permis de signer le septième chrono aux temps combinés à Sepang, avant de décrocher le 11e temps à Phillip Island. 

Des résultats qui font le bonheur du patron de l'équipe, Jorge Martínez, satisfait des nouvelles Desmocedici mises à la disposition de son équipe, ainsi que des prestations de ses pilotes. "Nous sommes contents avec Ducati", a confié l'Espagnol au site officiel du MotoGP. "Nous sommes très contents d'Álvaro Bautista ainsi que de Karel Abraham, qui s'en sort mieux que ce qu'on pensait."

Des essais rondement menés

Si le pilote tchèque est encore dans une phase où il doit reprendre ses repères avec la catégorie reine, Bautista s'est quant à lui montré sous son meilleur jour dès la fin de l'année 2016, en s'invitant parmi les leaders aux essais de Jerez, avant de récidiver en Malaisie. "La vérité c'est qu'Álvaro s'en sort mieux que prévu lui aussi", poursuit Martínez, qui nourrit ses ambitions pour la prochaine saison. "À Jerez, il n'était qu'à un dixième du record du circuit, et en Malaisie il évoluait avec les meilleurs pilotes — donc nous allons voir si lors de la première course au Qatar nous pouvons être entre la cinquième et la huitième place, ce qui serait un bon résultat pour nous."

Seulement dixième au classement des équipes l'an passé, le team Aspar n'a pas chômé jusqu'ici lors des essais hivernaux, et aspire donc à figurer parmi les meilleures équipes non-officielles. "C'est une jeune équipe, une équipe privée. Notre objectif est d'être la meilleure équipe privée du championnat, et la pré-saison nous montre que cela est possible. Álvaro est conquis, il se sent vraiment à l'aise avec la moto et l'équipe. Et nous ne parlons pas ici de faire juste un bon tour, car il a réalisé de bons temps tout au long des essais."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Álvaro Bautista , Karel Abraham
Type d'article Actualités