MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours

Aspar : "Pedrosa s'est vu offrir tout ce qu'il demandait par Yamaha"

partages
commentaires
Aspar : "Pedrosa s'est vu offrir tout ce qu'il demandait par Yamaha"
13 juil. 2018 à 11:15

Jorge Martínez Aspar, conseiller sportif de la nouvelle équipe Petronas-Yamaha, assure que cette dernière avait répondu favorablement à toutes les demandes de Pedrosa, avant que celui-ci ne décide de prendre sa retraite.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team en conférence de presse
Jorge Martinez, team manager Aspar Racing Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team en conférence de presse
Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Une moto Aspar Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Ce jeudi, Dani Pedrosa a annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de la saison 2018, et ce en dépit d'une offre qui aurait pu lui permettre d'évoluer pour deux années de plus en MotoGP au guidon d'une Yamaha de la nouvelle équipe soutenue par Petronas, et dont Jorge Martínez Aspar sera le conseiller sportif.

Ce dernier a révélé que sa structure avait accepté toutes les conditions fixées par Pedrosa et que l'offre en question était intéressante aussi bien sur le plan sportif, technique, qu'économique.

Une décision courageuse

Mais malgré cela, Pedrosa a décidé de se retirer de la compétition à la fin de la saison, une décision respectée par Aspar. "C'est très courageux, ce qu'a fait Dani, et il a très bien parlé en son nom. Peu de pilotes qui disposent d'une telle offre sur la table, très intéressante sur le plan économique et technique, prennent la décision de ne pas l'accepter s'ils ne se sentent pas à 100% au niveau physique et mental. Je ne peux que lui adresser que mes félicitations, non seulement pour son palmarès, mais aussi pour avoir été aussi honnête dans sa prise de décision", a expliqué l'Espagnol au micro de MovistarTV.

Face à ces affirmations, Aspar a été interrogé par la chaîne espagnole au sujet des raisons qui ont fait achopper l'accord avec Pedrosa, alors qu'il y a encore quelques semaines, celui-ci semblait en bonne voie.

"Ce n'est pas nous, mais bien lui qui a pris la décision. Je n'étais pas impliqué dans la négociation, mais il y avait le SIC (Sepang International Circuit, les nouveaux propriétaires de l'équipe), Yamaha", reprend Aspar. "Mais je peux affirmer que tout ce qu'il [Pedrosa] a demandé initialement lui a été offert. C'est pour cela que je tire mon chapeau à Dani pour cette décision, car il avait tout pour lui, que ce soit sur le plan technique ou sur d'autres aspects. Mais il a jugé qu'il n'était plus à 100% mentalement, et c'est tout à son honneur, j'insiste là-dessus. Peu de pilotes avec un tel palmarès, une telle histoire et un tel nom prennent une décision aussi courageuse que celle-ci."

En qualité de membre de la future équipe Petronas-Yamaha, Aspar connaît parfaitement la situation, et les différents pilotes en lice pour un guidon après la fin de non recevoir de Pedrosa.

 

Morbidelli, Bautista et Quartararo

"Nous avons deux options pour le moment, et que nous sommes actuellement en train d'évaluer. Il s'agit d'Álvaro [Bautista] et de Fabio Quartararo, mais il nous reste à prendre une décision", poursuit le futur conseiller sportif de l'équipe. "Nous avons d'un côté un pilote très jeune avec peu d'expérience, et de l'autre un autre doté d'une grande expérience qui a roulé avec toutes les marques. Pour moi les choses sont claires, mais il faut voir quelle va être la décision finale. Álvaro mériterait de faire une année supplémentaire avec une équipe si bonne, mais la décision ne dépend pas de moi. Quartararo est un pilote avec un talent pur. Il a connu quelques saisons instables, mais il vient de sortir deux grandes courses. Nous allons voir."

L'une des deux motos de la future équipe semble d'ores et déjà dédiée à Franco Morbidelli, alors que le second guidon devrait donc se jouer entre Bautista et Quartararo. "C'est ce sur quoi nous travaillons. L'option Morbidelli est assez claire, mais ce n'est pas encore fait. Mais d'ici à Brno nous aurons tout résolu", conclut Aspar.

Article suivant
Bradl va remplacer Morbidelli pour les EL2

Article précédent

Bradl va remplacer Morbidelli pour les EL2

Article suivant

EL2 - Retour au premier plan pour Lorenzo, trois Ducati dans le top 4

EL2 - Retour au premier plan pour Lorenzo, trois Ducati dans le top 4
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Pilotes Dani Pedrosa Boutique