"Rien à perdre" pour Viñales, à 100 points de Márquez

Distancés au championnat, les pilotes Yamaha auraient des raisons d'attendre avec impatience les tests de lundi avec un proto de la M1 2020. Pourtant, c'est bien sur l'échéance immédiate de la course de Brno que sont concentrés Viñales et Rossi.

"Rien à perdre" pour Viñales, à 100 points de Márquez

Alors que Marc Márquez admet avoir sur ses épaules la pression d'un leader de championnat ne pouvant finalement que laisser filer son excellente position actuelle, Maverick Viñales aborde le retour de la trêve estivale et les dix dernières manches de la saison avec un mot d'ordre simple : "rien à perdre !"

Distancé de 100 points au championnat par Márquez, le pilote Yamaha occupe actuellement la cinquième place du général avec 85 unités, cinq de plus que Rossi. La trajectoire récente des deux pilotes factory a cependant été différente : les trois abandons 2019 de Viñales ont été provoqués par des chutes dont il n'a pas été responsable, et les deux dernières manches en date ont procuré un certain espoir de fin de saison encourageante pour l'Espagnol, avec une victoire aux Pays-Bas et une seconde place en Allemagne, tandis que les pilotes Ducati vivaient des courses "désastreuses".

Clairement, Viñales avait hâte de revenir en piste ce week-end, inscrit qu'il est dans une dynamique positive. "Honnêtement, je suis plein d'énergie car j'ai bien fini les deux dernières courses donc ce break estival a été long pour moi ! Je voulais remonter sur la moto", annonce-t-il, motivé comme tout. "Je n'ai rien à perdre : on va tenter d'attaquer à fond dès le premier tour vendredi, et notre objectif est de tirer le maximum de la moto, apprendre et comprendre autant que possible."

Lire aussi :

Viñales ne craint pas une course aussi difficile à Brno que celle de l'an dernier, tant les caractéristiques de la M1 ont changé en 12 mois. "Je pense que ce sera très différent de l'an dernier : la moto est très différente et je pense que je peux tirer des choses de cette moto sur ce tracé. Je me sens super bien, au maximum. Je pense que l'on peut prouver et montrer notre potentiel en seconde moitié de saison."

Moins expansif mais partageant l'espoir de voir Yamaha se replacer comme la force du plateau qu'elle doit être, Rossi, analytique, évoque les méthodes de travail et de préparation comme des facteurs pouvant influencer les week-ends à venir, à commencer par celui-ci.

"[Le break] est une bonne chance de recharger les batteries et d'emmagasiner la bonne énergie pour la deuxième partie [de saison]. Les dernières courses de la première partie ont été très dures, très difficiles. On n'a pas obtenu de bons résultats, on s'attendait à être plus forts, alors il faut qu'on se concentre, qu'on travaille mieux et qu'on essaye d'être plus forts pour la deuxième partie. Le problème lors des dernières courses est que l'on n'a pas été suffisamment rapides. On a essayé différentes choses, mais je n'ai pas été assez performant, alors il faut que l'on trouve la bonne façon de piloter la moto au maximum et qu'on essaye d'être plus forts."

Une course à disputer avant de penser à la moto 2020

Au-delà de ça, Yamaha prépare des choses pour 2020 en vue des tests de lundi pour faire évoluer la monture japonaise. Néanmoins, le son de cloche est le même chez les deux pilotes : on se concentre avant tout sur ce week-end de course et sur la collecte d'un solide résultat d'ensemble. Après tout, Ducati n'est que quatre points devant au Championnat du monde des constructeurs.

"En fait, je suis très concentré sur cette course", commente Viñales à ce sujet. "Je n'aime pas penser à l'an prochain car tout d'abord, nous devons progresser cette année et donner le maximum. C'est important de tester la moto, mais encore plus de faire la course, alors on verra. Pour le moment, je ne fais pas très attention à ça : je suis 100% concentré sur la course et l'on verra après lundi si les choses sont bonnes ou pas."

"Globalement, la course est plus importante, bien sûr, alors je ne sais pas exactement ce qu'on aura lundi, on en parlera après la course", abonde Rossi. "J'espère que l'on aura quelque chose de nouveau. Je pense qu'il faut que l'on travaille dur pour être plus forts. Au final, ce qui fait la différence, c'est le package complet, entre l'électronique, le moteur et le châssis. Maintenant en MotoGP, il est difficile de diviser la moto [en différentes parties] : au final c'est une seule pièce, il faut donc qu'on améliore notre package. Le test du lundi à Brno est généralement important parce qu'on a quelque chose de nouveau pour l'année suivante, je suis donc très curieux, mais pour le moment on se concentre sur la course et à partir de lundi on verra."

Lire aussi :

partages
commentaires
EL1 - Dovi pose la marque, Guintoli P5 loin devant Quartararo et Zarco

Article précédent

EL1 - Dovi pose la marque, Guintoli P5 loin devant Quartararo et Zarco

Article suivant

Les pilotes KTM louent le travail effectué par Pedrosa cet été

Les pilotes KTM louent le travail effectué par Pedrosa cet été
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021