Viñales a mis fin à une traversée du désert de 17 mois

L'Espagnol a remporté la victoire à Phillip Island. Un soulagement pour lui et son équipe, qui n'avaient plus gagné depuis un an et demi.

Viñales a mis fin à une traversée du désert de 17 mois
Podium: le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, deuxième place Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, troisième place Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Ramon Forcada, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Enfin ! Presque un an et demi après son dernier succès en MotoGP, lors du Grand Prix de France 2017, Maverick Viñales est parvenu à remonter sur la première marche du podium.

L'Espagnol met également fin à la période de disette de Yamaha, qui n'avait plus triomphé depuis le mois de juin de l'an dernier et une victoire de Rossi à Assen, soit la plus mauvaise série du constructeur japonais dans la catégorie reine en deux décennies.

Un départ à oublier

Pourtant, les choses étaient bien mal embarquées après quelques virages. Viñales avait fait le travail en qualifications en s'adjugeant la deuxième place sur la grille, mais un départ laborieux l'a relégué dans un premier temps dans le peloton.

Lire aussi :

"Tout d'abord, je ne m'attendais pas à prendre un départ aussi mauvais", admet le numéro 25. "C'était incroyable, lorsque je me suis vu en dixième position, je me suis juste dit : 'mon gars, tu es stupide, qu'est-ce que tu es en train de faire ?'. J'ai juste essayé de rester concentré, nous avions très bien travaillé dans la matinée sur l'électronique, et je sais que si je me sens bien, je peux être rapide."

Le pilote Yamaha est donc remonté tour après tour, et a profité de l'accident impliquant Marc Márquez et Johann Zarco pour sceller sa première place, imprimant un rythme endiablé qui lui a permis d'afficher plusieurs secondes d'avance sur ses poursuivants, qui ferraillaient entre eux pour l'acquisition de la deuxième position.

Attaque à outrance

"En fait, durant tout le week-end j'ai été dans le top 3 et j'ai eu simplement de bonnes sensations", explique celui qui avait signé plus tôt dans le week-end le meilleur temps des EL1. "Je me suis dit 'Ok, maintenant je dois attaquer', je n'ai pas à penser aux pneus, j'ai juste à attaquer, et quand j'ai vu que j'avais une avance de trois secondes, je savais qu'à ce moment je pouvais être un peu plus relax, et essayer d'économiser le pneu. Mais c'était serré car les deux Andrea revenaient très rapidement. La victoire sur cette piste est quelque chose d'incroyable. C'est la meilleure piste pour moi, elle me convient peut-être très bien, et c'est pourquoi je parviens à faire un peu plus."

Grâce à ce succès, Viñales revient à 15 points de son coéquipier Rossi au championnat, mais l'important est ailleurs pour l'Espagnol, alors que les esprits sont déjà tournés vers le prochain exercice du côté de la marque aux trois diapasons.

Lire aussi :

"Honnêtement, la saison a été difficile", reprend-il. "J'avais besoin de cette victoire, Yamaha en avait besoin avant de démarrer l'année prochaine. J'ai dit vendredi que nous avions besoin d'être motivés pour bien débuter l'année. Bien sûr, cette victoire va nous donner un surplus de motivation."

À voir donc si Yamaha parviendra à confirmer cette victoire, dont les prémices remontent au Grand Prix de Thaïlande il y a trois semaines. Si tel était le cas, alors il faudra sans doute compter sur la marque d'Iwata en 2019.

partages
commentaires
Après leur contact à plus de 300 km/h, Márquez n'incrimine pas Zarco

Article précédent

Après leur contact à plus de 300 km/h, Márquez n'incrimine pas Zarco

Article suivant

Fautif, Zarco s'excuse auprès de Márquez : "J'ai commis une erreur"

Fautif, Zarco s'excuse auprès de Márquez : "J'ai commis une erreur"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021