Avec 33 points d'avance, Márquez a des problèmes de riches à Sepang

Marc Márquez arrive en Malaisie avec une avance confortable sur Andrea Dovizioso, qui va le contraindre à affiner sa stratégie ce week-end.

Avec 33 points d'avance, Márquez a des problèmes de riches à Sepang
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Moins d'une semaine après son succès à Phillip Island, qui lui permet d'aborder cette pénultième manche de l'année avec un avantage confortable de 33 points d'avance sur Andrea Dovizioso, son dernier adversaire au championnat, Marc Márquez est donc dans une situation confortable sur le plan mathématique. 

Le pilote Honda peut en effet plier l'affaire dès dimanche s'il obtient un résultat suffisant, mais passée la belle marge de sécurité dont il dispose, le Grand Prix de Malaisie marque aussi l'heure des choix pour le triple Champion du monde. 

En effet, se pose pour le numéro 93 la question dorénavant de savoir s'il faut continuer de donner le maximum en course (ne dit-on pas que la meilleure défense c'est l'attaque ?) ou bien gérer ces 33 unités d'avance.

On sait les progrès effectués par l'Espagnol depuis l'an passé en matière d'approche de la course, et si celui-ci ne nie pas la particularité de la prochaine course, il ne compte pas pour l'instant remettre en course sa façon d'aborder le week-end. "L'objectif, c'est bien sûr d'être au même niveau et d'avoir la même mentalité", assure-t-il. "Mais forcément on se sent légèrement différent, car c'est un week-end spécial. Mais d'un autre côté, on a la même motivation, la même mentalité, et l'idée est d'attaquer au maximum dès les essais pour préparer la course, et on verra ensuite où on peut se battre et où on peut finir."

Dilemme entre attaque et gestion

Plusieurs facteurs pourraient en effet inciter le numéro 93 à adopter une démarche prudente pour ce week-end. D'abord, la météo, souvent incertaine en Asie du Sud-Est, à plus forte raison en cette période de l'année, comme l'a encore démontré l'édition de 2016.

Ensuite, le palmarès moindre de l'Ibère à Sepang, qui ne s'y est imposé qu'une seule fois en MotoGP, en 2014, victoire à laquelle il faut ajouter son succès obtenu en 2010 en 125cc. "Par le passé, j'ai eu ici des hauts et des bas, ce n'est pas l'une de mes meilleures pistes", ne cache pas l'intéressé. "Mais depuis la pré-saison, la moto est totalement différente, mais nous avons été rapides et réguliers."

Rapide, il faudra effectivement l'être alors que Dovizioso a pour sa part brillé l'an passé sur ce circuit, et a à coup sûr la volonté de rééditer cette performance cette année pour maintenir ses espoirs de titre.

Des ambitions affichées par son adversaire qui ne perturbe pas cependant Marquez. "Maintenant il reste deux courses, j'ai un bon avantage, mais ce n'est pas suffisant", reprend-il. "Nous allons donc essayer de finir les deux courses, essayer d'être à un bon niveau sans toutefois perdre de vue le championnat." 

partages
commentaires
Márquez Champion du monde en Malaisie si...

Article précédent

Márquez Champion du monde en Malaisie si...

Article suivant

Rossi aborde "deux courses très importantes" pour le développement

Rossi aborde "deux courses très importantes" pour le développement
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021