Avintia "sûr à 99%" de remplacer Zarco par Bastianini en 2021

L'équipe Avintia se prépare au départ de Johann Zarco, dont la promotion au sein de l'une ou l'autre des équipes Ducati factory ou Pramac se profile pour 2021.

Avintia "sûr à 99%" de remplacer Zarco par Bastianini en 2021

L'an dernier, à pareille époque, Ruben Xaus, responsable de l'équipe Avintia Ducati, faisait savoir son désir de faire monter un pilote du Moto2 au sein de son équipe et de miser sur le développement d'un jeune talent. Un scénario qui ne s'est finalement pas produit du fait de la mise en place d'un projet renforcé autour de Johann Zarco avec le soutien de Ducati, qui a vu l'opportunité de réaliser quelque chose de prometteur avec le Français et la structure menée par l'Espagnol.

Cette année, le fait que Zarco soit voué à monter dans l'une ou l'autre de l'équipe Ducati factory ou Pramac est une certitude dans l'esprit de l'ensemble de la chaîne de commande du manufacturier italien. Une promotion claire dans l'esprit de Xaus, qui accepte les règles du jeu et apprécie ce que la présence du #5 au sein de son équipe a permis de mettre en place également pour le futur au niveau des liens avec Ducati et des arguments offerts pour attirer des pilotes intéressants.

Lire aussi :

La tâche récente du team manager a ainsi consisté à travailler sur le fait d'attirer un jeune osant miser son arrivée en MotoGP dans l'équipe Avintia. Un scénario assez difficile à mettre en place avant l'arrivée de Zarco cette année, mais Avintia se trouve désormais dans une autre phase de son existence et permet de disposer de réelles armes pour démontrer un potentiel.

"Oui, nous avons fait progresser la situation de l'équipe et les choses se font très vite", admet Xaus au micro officiel du MotoGP. Celui qui pensait que le fait de pouvoir faire monter un jeune talent du Moto2 dans son équipe pourrait prendre "24 mois" a finalement vu la situation du team "rapidement s'améliorer" et faire "un pas en avant".

Lire aussi :

"Il est très clair pour l'année prochaine que Johann ne sera pas avec nous mais je suis très content pour lui car il mérite d'être sur une moto d'usine", sourit-il. "C'est un bon endroit pour montrer des choses pour la nouvelle génération : nous sommes capables de nous montrer rapides en piste et je suis certain qu'un jeune italien va monter. Je suis sûr à 99% que Bastianini va nous rejoindre."

Avant la manche de Misano, Enea Bastianini occupe la seconde position du championnat Moto2, ex-aequo avec Jorge Martín. Les commandes de la catégorie sont actuellement entre les mains du frère de Valentino Rossi, Luca Marini.

partages
commentaires
EL2 - Quartararo meilleur temps, KTM rassure autant que Suzuki inquiète

Article précédent

EL2 - Quartararo meilleur temps, KTM rassure autant que Suzuki inquiète

Article suivant

Bosses, douleur au poignet, avenir Ducati : le vendredi de Johann Zarco

Bosses, douleur au poignet, avenir Ducati : le vendredi de Johann Zarco
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021