MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Bagnaia touché au poignet et confus après sa chute

partages
commentaires
Bagnaia touché au poignet et confus après sa chute
Par :
16 nov. 2019 à 14:52

Le pilote italien a été victime d'un accident étrange, qui lui a valu une fracture du poignet et un choc à la tête potentiellement rédhibitoire pour la course de demain.

Pecco Bagnaia n'a pas été en mesure de participer aux EL4 puis aux qualifications du Grand Prix de Valence, ce samedi après-midi. Victime d'une lourde chute à la fin des essais de ce matin, le pilote italien a été déclaré inapte pour la suite de la journée et transporté à l'hôpital de Valence afin d'y être soumis à des examens.

Lire aussi :

Resté conscient après l'accident, Bagnaia a tout de même pris un choc sur la tête qui l'a désorienté et fait perdre le souvenir de ce qui lui est arrivé. "Après la chute, il a été déclaré inapte pour aujourd'hui. Il a fait un scanner dans un hôpital de Valence et tout est négatif, donc tout va bien, mais il est un peu confus", explique son team manager Francesco Guidotti auprès du site officiel du MotoGP. "Il a une toute petite fracture au poignet gauche, mais rien de spécial. Le problème maintenant c'est le choc qu'il a pris à la tête plus que le poignet."

Après avoir été pris en charge par les médecins de l'hôpital, Bagnaia a transmis un rapide message via ses réseaux sociaux pour expliquer comment il se sent : "Après ma chute en EL3, j'ai eu mal à la tête et j'étais confus. Afin que je passe des examens médicaux complémentaires, les médecins ont décidé de me faire aller à l'hôpital à Valence. Je me suis cassé le poignet gauche et je ne me sens pas à 100%. Je suis inapte pour aujourd'hui."

 

Il a pu rapidement quitter l'hôpital et a fait son retour sur le circuit, à temps pour suivre les qualifications depuis le stand Pramac, cependant il devra à nouveau passer entre les mains des médecins dimanche matin afin de déterminer s'il sera en mesure de disputer la course ou non. "Il faut qu'il garde son calme et qu'il se repose jusqu'à demain matin. Il fera alors un nouveau contrôle au centre médical et où l'on prendra une décision", explique Guidotti. Le dernier mot reviendra alors au directeur médical, mais celui-ci suivra probablement la voie de la sagesse. "Face à cette situation, il est assez invraisemblable qu'on puisse le laisser courir. Ne serait-ce qu'à cause de la condition de son poignet, qui lui fait mal", anticipe le Docteur Zasa de la Clinica Mobile.

C'est un accident étrange qui a mis Pecco Bagnaia sur la touche, car le pilote Pramac a perdu le contrôle de sa moto à la sortie de la pitlane. Bien que cela soit survenu à vitesse réduite, le choc a tout de même été important. La cause exacte de cet incident reste à déterminer, mais elle pourrait être en lien avec ses freins. "Nous sommes encore en train de faire des contrôles avec les techniciens Brembo parce que c'est très inhabituel, ce n'est clairement pas une erreur du pilote. Il faut donc que nous regardions cela en détail et que nous soyons sûrs avant de dire quoi que ce soit", précise Francesco Guidotti.

Avec Matteo Nugnes

Article suivant
La grille de départ du GP de Valence MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP de Valence MotoGP

Article suivant

Zarco : Aller chez Avintia, "ce serait une erreur"

Zarco : Aller chez Avintia, "ce serait une erreur"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie EL3
Lieu Valencia
Pilotes Francesco Bagnaia
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa