Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Tous deux surpris par l'annonce du départ d'Andrea Dovizioso de Ducati, Jack Miller et Valentino Rossi ont exprimé leur souhait que Pecco Bagnaia soit promu dans l'équipe officielle.

Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Jack Miller estime que le choix le plus logique pour Ducati à l'heure de désigner le remplaçant d'Andrea Dovizioso pour la saison prochaine serait d'opter pour Pecco Bagnaia. Déjà promu dans l'équipe officielle pour 2021 alors qu'il est actuellement associé au jeune pilote italien, l'Australien trouverait juste de ne pas séparer le binôme que tous deux forment chez Pramac et de récompenser Bagnaia pour ses progrès.

"Je ne suis pas Gigi, dieu merci je n'ai pas son job", a commenté Miller lorsqu'il lui a été demandé, ce samedi, qui il choisirait entre Jorge Lorenzo et Pecco Bagnaia, deux des principaux noms évoqués, avec celui de Johann Zarco. "Jorge a été occupé ces dernières années, avec Ducati, Honda, Yamaha… On verra. Beaucoup de médias espèrent que ce sera lui, mais pour moi le choix le plus logique serait Pecco."

Lire aussi :

"Il est là depuis les petites catégories, il est jeune, il a faim. Il est blessé en ce moment après avoir fait une super performance à Jerez et avoir malheureusement dû abandonner sur une casse. Si je dois être complètement honnête, je pense qu'il est le choix le plus évident à l'heure actuelle, mais tout peut arriver."

Un avis partagé par Valentino Rossi, qui aimerait placer le pilote de la VR46 Riders Academy dans une équipe officielle. "Ça ouvre grandement le marché des transferts, car l'une des meilleures places de la grille est libre. Je pense qu'il y a beaucoup de pilotes qui veulent y aller, y compris Pecco Bagnaia. Malheureusement il s'est blessé à Brno, au pire moment pour lui, car je pense qu'il aurait pu être très compétitif", juge l'Italien.

Une annonce surprise de la part de Dovizioso

Tous deux ont assuré avoir été surpris par ce qui est présenté comme étant un choix personnel d'Andrea Dovizioso, qui quittera Ducati après huit ans d'investissement. Miller estime que rester à son poste aurait été "le plus logique, le plus normal, après qu'il a été deuxième au championnat ces trois dernières années". Il ajoute toutefois : "On aurait pu penser qu'il allait rester, c'est sûr, mais c'est une décision personnelle, je pense. Au final, c'est sa décision alors il peut faire ce qu'il veut. Des choses étranges sont déjà arrivées, Casey [Stoner] a arrêté, d'autres l'ont fait par le passé, alors pourquoi pas ?"

Lire aussi :

"Ça semble être complètement son choix, il a pris cette décision", souligne Jack Miller. "Quand j'ai appris la nouvelle je suis allé dans son stand et je lui ai dit : 'Qu'est-ce que tu as fait ? Tu ne veux pas partager de stand avec moi ou quoi ?' C'est dommage mais en tout cas je ne suis pas le management de Ducati, qui que soit mon coéquipier, ce sera comme ça. Je pense que je suis plutôt marrant et qu'on s'entend bien avec moi !"

"Je suis surpris", admet Rossi, "parce que je crois qu'ils se sont un peu bagarrés mais je pensais qu'ils auraient trouvé une solution pour continuer. C'est toujours difficile de parler de ces choses-là de l'extérieur, parce qu'on ne connait pas toute l'histoire, que ce soit du côté de Dovi et du côté de Ducati. Ça m'a donc surpris. […] Il sera aussi intéressant de comprendre ce qu'il va advenir de Dovi et où il courra, s'il va continuer ou pas, car je ne sais rien."

Miller estime en tout cas qu'il s'agit d'une "nouvelle terrible" pour le projet Ducati, mais que l'équipe "continuera à avancer". "Il est là depuis longtemps, il sait ce qu'il fait. Ce que je veux avant tout c'est lui dire merci pour ces huit ans qu'il a investis chez Ducati et je pense que si on a ce package compétitif c'est en grande partie grâce à lui", souligne-t-il.

Lire aussi :

partages
commentaires
Pour Stoner, Ducati "ne peut pas se permettre de perdre" Dovizioso
Article précédent

Pour Stoner, Ducati "ne peut pas se permettre de perdre" Dovizioso

Article suivant

Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact

Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021