Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Tous deux surpris par l'annonce du départ d'Andrea Dovizioso de Ducati, Jack Miller et Valentino Rossi ont exprimé leur souhait que Pecco Bagnaia soit promu dans l'équipe officielle.

Bagnaia le choix "logique" pour remplacer Dovizioso, selon Miller

Jack Miller estime que le choix le plus logique pour Ducati à l'heure de désigner le remplaçant d'Andrea Dovizioso pour la saison prochaine serait d'opter pour Pecco Bagnaia. Déjà promu dans l'équipe officielle pour 2021 alors qu'il est actuellement associé au jeune pilote italien, l'Australien trouverait juste de ne pas séparer le binôme que tous deux forment chez Pramac et de récompenser Bagnaia pour ses progrès.

"Je ne suis pas Gigi, dieu merci je n'ai pas son job", a commenté Miller lorsqu'il lui a été demandé, ce samedi, qui il choisirait entre Jorge Lorenzo et Pecco Bagnaia, deux des principaux noms évoqués, avec celui de Johann Zarco. "Jorge a été occupé ces dernières années, avec Ducati, Honda, Yamaha… On verra. Beaucoup de médias espèrent que ce sera lui, mais pour moi le choix le plus logique serait Pecco."

Lire aussi :

"Il est là depuis les petites catégories, il est jeune, il a faim. Il est blessé en ce moment après avoir fait une super performance à Jerez et avoir malheureusement dû abandonner sur une casse. Si je dois être complètement honnête, je pense qu'il est le choix le plus évident à l'heure actuelle, mais tout peut arriver."

Un avis partagé par Valentino Rossi, qui aimerait placer le pilote de la VR46 Riders Academy dans une équipe officielle. "Ça ouvre grandement le marché des transferts, car l'une des meilleures places de la grille est libre. Je pense qu'il y a beaucoup de pilotes qui veulent y aller, y compris Pecco Bagnaia. Malheureusement il s'est blessé à Brno, au pire moment pour lui, car je pense qu'il aurait pu être très compétitif", juge l'Italien.

Une annonce surprise de la part de Dovizioso

Tous deux ont assuré avoir été surpris par ce qui est présenté comme étant un choix personnel d'Andrea Dovizioso, qui quittera Ducati après huit ans d'investissement. Miller estime que rester à son poste aurait été "le plus logique, le plus normal, après qu'il a été deuxième au championnat ces trois dernières années". Il ajoute toutefois : "On aurait pu penser qu'il allait rester, c'est sûr, mais c'est une décision personnelle, je pense. Au final, c'est sa décision alors il peut faire ce qu'il veut. Des choses étranges sont déjà arrivées, Casey [Stoner] a arrêté, d'autres l'ont fait par le passé, alors pourquoi pas ?"

Lire aussi :

"Ça semble être complètement son choix, il a pris cette décision", souligne Jack Miller. "Quand j'ai appris la nouvelle je suis allé dans son stand et je lui ai dit : 'Qu'est-ce que tu as fait ? Tu ne veux pas partager de stand avec moi ou quoi ?' C'est dommage mais en tout cas je ne suis pas le management de Ducati, qui que soit mon coéquipier, ce sera comme ça. Je pense que je suis plutôt marrant et qu'on s'entend bien avec moi !"

"Je suis surpris", admet Rossi, "parce que je crois qu'ils se sont un peu bagarrés mais je pensais qu'ils auraient trouvé une solution pour continuer. C'est toujours difficile de parler de ces choses-là de l'extérieur, parce qu'on ne connait pas toute l'histoire, que ce soit du côté de Dovi et du côté de Ducati. Ça m'a donc surpris. […] Il sera aussi intéressant de comprendre ce qu'il va advenir de Dovi et où il courra, s'il va continuer ou pas, car je ne sais rien."

Miller estime en tout cas qu'il s'agit d'une "nouvelle terrible" pour le projet Ducati, mais que l'équipe "continuera à avancer". "Il est là depuis longtemps, il sait ce qu'il fait. Ce que je veux avant tout c'est lui dire merci pour ces huit ans qu'il a investis chez Ducati et je pense que si on a ce package compétitif c'est en grande partie grâce à lui", souligne-t-il.

Lire aussi :

partages
commentaires
Pour Stoner, Ducati "ne peut pas se permettre de perdre" Dovizioso

Article précédent

Pour Stoner, Ducati "ne peut pas se permettre de perdre" Dovizioso

Article suivant

Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact

Maverick Viñales assure avoir un régime moteur intact
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021