Preview
MotoGP GP de Catalogne

Bagnaia n'a pas d'appréhension après sa chute de 2023

Pecco Bagnaia assure retrouver le circuit de Barcelone sans inquiétude particulière après sa lourde chute la saison passée. L'Italien espère surtout éviter les ennuis après des incidents dans les premiers virages ces deux dernières années.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Pecco Bagnaia retrouve le circuit de Barcelone, sur lequel il a vécu son moment le plus difficile de la saison 2023. Parti en pole, le pilote Ducati avait été éjecté de sa moto en sortant du deuxième virage et il était lourdement tombé sur la piste au départ de la course principale du GP de Catalogne. Brad Binder n'avait pas pu l'éviter et avait roulé sur ses jambes. Choqué sur le moment, Bagnaia s'en était sorti sans véritable blessures et malgré de grosses contusions, il était de retour sur sa moto cinq jours plus tard à Misano.

Aujourd'hui, le double champion du MotoGP a dépassé cet épisode et il ne s'attend pas à avoir la moindre appréhension en reprenant la piste ce week-end. "L'an dernier, c'était l'une des plus grosses chutes de ma carrière", s'est souvenu Bagnaia. "C'était énorme, inattendu, puis Binder a roulé sur mes jambes donc ce n'était pas facile, mais ça appartient au passé et je me suis déjà battu contre cette chute l'an passé."

"Actuellement, je suis juste concentré sur le présent et je sais parfaitement pourquoi je suis tombé, quelle était la raison. Je pense être sûr à 100% que cela n'aura aucune influence ce week-end."

VIDÉO - Le résumé du Grand Prix de Catalogne MotoGP

Sur les circuits actuellement présents au calendrier, Barcelone est l'un des deux, avec Buddh, sur lesquels Bagnaia n'a pas encore décroché de podium en MotoGP. Il était pourtant très performant sur le circuit catalan ces deux dernières saisons. En 2022, il occupait la deuxième place sur la grille avant de faire les frais de l'accrochage provoqué par Takaaki Nakagami au premier virage et, l'an passé, il avait signé la pole et pensait avoir le potentiel pour battre les pilotes Aprilia, finalement auteurs d'un doublé.

Bagnaia se méfie toujours d'Aleix Espargaró et Maverick Viñales mais espère pouvoir se mesurer à eux cette année : "Avant tout, j'espère faire au moins trois virages cette année ! C'était bien l'an dernier. C'était la deuxième saison consécutive où nous étions performants et où nous avons eu des soucis le dimanche, nous n'avons pas pu finir la course. J'étais très performant l'an dernier, je me sentais bien. J'étais en mesure de me confronter aux Aprilia et dans la course du dimanche, je pense qu'avec le pneu medium à l'arrière, notre potentiel aurait pu être très, très élevé."

"On verra cette année. Je pense que cette nouvelle moto va peut-être nous aider. On aura moins de grip mais un meilleur turning donc ça pourrait être un bon compromis. Mais il est certain que les pilotes Aprilia seront les hommes à battre."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Espargaró inspiré par son frère et "soulagé" après l'annonce de sa retraite
Article suivant Marini face à la rumeur : "Ça me met vraiment en colère"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France