Réactions
MotoGP GP d'Autriche

Un troisième succès consécutif pas si simple pour Bagnaia

Malgré une troisième victoire consécutive, le Grand Prix d'Autriche n'a pas été une promenade de santé pour Pecco Bagnaia, pas totalement satisfait de son choix de pneus et menacé de bout en bout, par Jack Miller puis Fabio Quartararo.

Francesco Bagnaia, Ducati Team, fête sa victoire avec son équipe

Pecco Bagnaia est bel et bien l'homme du moment et sa victoire au GP d'Autriche l'a rapproché de deux de ses mentors. Elle a fait de lui le deuxième Italien de l'ère MotoGP à enchaîner trois succès après Valentino Rossi et le deuxième pilote à réussir une telle série au guidon de la Ducati, seul Casey Stoner ayant réussi cette performance par le passé.

Après avoir doublé le poleman Enea Bastianini au départ, Bagnaia a en plus passé la quasi intégralité de la course en tête. Pourtant ce succès n'a pas été aussi simple que ce que l'on pourrait croire, en raison d'une petite erreur dans le premier tour et d'un choix de pneu avant soft qui n'était probablement pas le meilleur.

"J'ai essayé de prendre le meilleur départ possible", a expliqué Bagnaia au site officiel du MotoGP. "J'ai fait une erreur avec les rapports parce que j'ai pris le quatrième virage en troisième et ça m'a un peu ralenti. Mais je suis très content de cette journée. C'était l'une des [courses] plus difficiles de l'année. J'ai fait le choix de pneu le plus prudent à l'avant mais ce n'était pas le meilleur dans ces conditions."

"Je m'attendais à quelques gouttes de pluie ou à une baisse de la température mais tout s'est bien passé. Peut-être que le dur aurait été un peu meilleur, parce que j'ai eu de gros soucis de blocages à l'avant. Mais je suis très content. On a fait un très bon travail ce week-end, mon équipe a fait un travail incroyable donc je suis très content."

Bagnaia a été dépasse par Jack Miller en début d'épreuve mais il a immédiatement repris l'avantage et vite creusé un petit écart, malgré un pneu avant difficile à gérer : "Quand j'ai vu Jack me doubler, je me suis dit 'je dois rouler en peu plus vite' donc j'ai juste essayé d'accélérer mon rythme et j'ai pu le faire."

"Au début, j'avais juste du mal avec le pneu avant parce que je perdais du temps au freinage avec le réservoir plein et la gomme tendre. Tout s'est bien passé ensuite. J'ai juste eu beaucoup de mal dans les cinq ou six derniers tours, surtout les deux derniers, parce que je n'avais plus de pneu et que Fabio gagnait beaucoup de temps."

Francesco Bagnaia, Ducati Team, et Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Pecco Bagnaia et Fabio Quartararo

Pecco Bagnaia a en effet confié en conférence de presse que Fabio Quartararo, redoutable en fin de course avec sa gomme dure à l'avant, l'aurait probablement doublé si la course avait duré deux tours de plus. Le vice-Champion du monde 2021 a finalement pu devancer son rival pour le titre et même lui reprendre cinq points au championnat, ce qu'il n'était pas certain de réussir après les premières séances d'essais libres.

"C'est sûr que c'est la meilleure façon de finir un week-end mais j'ai été surpris que ça se passe comme ça parce que jusqu'aux EL4 hier, je n'étais pas performant. J'avais du mal à être rapide et je pense qu'on a fait un travail énorme hier. Je suis très heureux."

Et comme avant le GP de Grande-Bretagne, Pecco Bagnaia a bénéficié des conseils des deux pilotes dont il s'est un peu rapproché ce dimanche, Rossi et Stoner : "J'ai encore discuté avec Vale et Casey cette semaine. Vale est plus mon mentor et il me donne toujours des conseils sur les pneus. Aujourd'hui, il m'a dit de ne prendre pas le tendre à l'avant parce que ça serait trop long pour ça, et je l'ai utilisé. Il va sûrement me dire quelque chose !"

"Vendredi, Casey m'a permis de peut-être mieux comprendre certaines situations parce que sur les images et avec son expérience, il a senti quelque chose. C'était un commentaire basé sur son expérience et j'ai essayé de tester quelque chose. C'était peut-être utile ce week-end."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Bastianini a endommagé sa jante sur un vibreur
Article suivant Les portes du MotoGP se referment pour Remy Gardner et Darryn Binder

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France