Bastianini pilote la Ducati comme Dovizioso selon son chef mécanicien

Alberto Giribuola, chef mécanicien d'Enea Bastianini et ancien technicien d'Andrea Dovizioso, voit des similarités dans leur pilotage, même si le pilote Gresini est plus instinctif que son aîné.

Andrea Dovizioso, RNF MotoGP Racing, Enea Bastianini, Gresini Racing

La deuxième saison d'Enea Bastianini en MotoGP aurait difficilement pu mieux débuter, avec un succès au Qatar en ouverture de la saison puis un autre au GP des Amériques. Depuis son arrivée dans la catégorie reine il y a un an, l'Italien travaille avec Alberto Giribuola, ancien chef mécanicien d'Andrea Dovizioso, et pour le technicien, tous deux ont une façon similaire de piloter la Ducati, ce qui permet de partir d'une base de réglages déjà éprouvée.

"Je pense qu'ils sont assez similaires parce qu'ils ont un style de pilotage qui se base beaucoup sur le freinage et sur l'utilisation du pneu avant à la limite", a déclaré Giribuola à Motorsport.com pendant le week-end d'Austin. "Donc je vois certaines similarités avec Andrea à ce niveau. Pour moi, c'est plus facile de faire ce qu'il faut sur la moto parce que j'ai un passif."

Cette proximité dans les pilotages et les réglages qui en découlent joue en faveur de Bastianini puisque Dovizioso a décroché les meilleurs résultats de Ducati dans la deuxième moitié des années 2010. Mais Giribuola perçoit également certaines différences dans leur style, notamment dans la gestion du pneu arrière.

"Ils sont un peu différents en sortie de courbe. Enea reste toujours vraiment à la limite du pneu arrière, Dovi était parfois un peu plus agressif. Par exemple, on a eu un peu de mal en Argentine parce qu'il y a des virages où il faut beaucoup patiner en mettant les gaz et Enea a un peu de mal avec ça. Donc c'était une course difficile, mais on s'en est sortis."

Bastianini a un pilotage "plus sur les sensations" que Dovizioso

Giribuola décrit également un pilotage plus instinctif chez Bastianini, en opposition à un Dovizioso cérébral qui cherchait à analyser tous les tenants et les aboutissants : "Je pense qu'Enea a beaucoup progressé depuis le début de l'année. Il a beaucoup travaillé sur lui pour garder son calme et analyser la situation et les réglages que l'on évalue. Il a fait des progrès et c'est vraiment bien."

Enea Bastianini, Gresini Racing

Enea Bastianini et Alberto Giribuola

"Andrea était plus analytique. Parfois il réfléchissait trop, il se penchait sur tous les aspects. Enea est plus sur les sensations, il peut vraiment vous dire ce qu'il ressent à chaque virage, donc on comprend ce que l'on doit faire."

Au sein du team Gresini, Enea Bastianini dispose de la Ducati de la saison passée, un modèle naturellement plus abouti que la nouvelle, qui doit encore être mieux exploitée par les pilotes de l'équipe officielle et du team Pramac. Giribuola estime ainsi que "pour le moment", la Ducati 2021 "n'est pas inférieure" à la moto la plus récente.

Jack Miller n'a pas voulu faire de ces différentes motos un argument, préférant louer le pilotage "dingue" de Bastianini qu'il n'arrive pas à copier pour expliquer l'avantage actuel du Champion du monde 2020 du Moto2. "Je pense qu'Enea est vraiment, vraiment confiant sur l'avant", a précisé Giribuola pour le comparer aux autres coureurs de la marque. "Il exploite le pneu avant au maximum. Actuellement, il gagne beaucoup en entrée de courbe et en faisant ça, il économise le pneu en sortie. C'est la différence."

Propos recueillis par Lewis Duncan

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent KTM reste "la priorité" de Pedrosa malgré ses débuts sur quatre roues
Article suivant Pol Espargaró : Alberto Puig sait "protéger" ses pilotes

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France