Bautista en mal de sensations avec sa GP16

En vue lors des premiers essais à Valence et Sepang, le pilote espagnol est rentré dans le rang à Phillip Island, déplorant de mauvaises sensations avec sa moto.

Bautista en mal de sensations avec sa GP16
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team

Après des essais prometteurs aussi bien à Valence l'an dernier qu'à Sepang cette année, Álvaro Bautista a quelque peu déchanté à Phillip Island. Seulement 11e aux temps combinés, l'Espagnol a éprouvé des difficultés à ressentir de bonnes sensations au guidon de sa Ducati. 

Symbole des maux rencontrés par le pilote du team Aspar, sa chute lors de la première journée, où il n'a eu d'autre choix que de lâcher sa moto pour éviter le mur de pneus.  Le numéro 19 a par la suite fait les montagnes russes, alternant le bon - sa quatrième place lors de la deuxième journée, à un peu plus d'une demi-seconde de Maverick Viñales, mais surtout à seulement un dixième de Marc Márquez, deuxième - et le moins bon, avec la 19e place vendredi, relégué à près d'une seconde et demie du leader.

Bautista a donc tenté de recouvrer de la confiance en modifiant les réglages de sa suspension arrière, afin d'améliorer la stabilité de sa GP16, envers laquelle il s'était montré dithyrambique à l'issue des essais de Sepang. "Au début je n’étais pas à l’aise avec l’avant [de la moto] dans les virages, mais nous avons lentement amélioré cela, ainsi qu’en travaillant sur la suspension", relate l'Ibère. "J’ai aussi senti que l’arrière manquait de contact avec la piste. Le pneu ne semble pas bien fonctionner, il n’adhère pas."

Alors que Cal Crutchlow et d'autres pilotes Honda n'ont pas semblé très à l'aise avec les nouvelles gommes avant apportées par Michelin en Australie, le numéro 19 est lui aussi apparu en délicatesse avec ces nouvelles enveloppes. 

Dès lors, l'Espagnol n'avait pas le sourire dans le paddock, faisant même grise-mine à l'issue de la deuxième journée, qui l'avait pourtant vu ferrailler avec les favoris. "Nous n’avons pas fait de grands pas en avant mais des petits pour améliorer ma confiance. J’ai pas mal amélioré mon rythme depuis hier [le premier jour d’essais], mais la vérité c’est que les conditions de piste sont meilleures et que nous avons tous progressé. Au final nous avons été un peu plus compétitifs qu’hier, mais je ne me sens pas encore aussi bien que lors des derniers tests."

L'équipe a ensuite délaissé la course à la performance lors de la dernière journée, préférant se concentrer sur des simulations de course, toujours dans l'optique de rendre Bautista plus à l'aise sur sa machine.

Roulage compromis

Las, ces longs runs ont été compromis par des difficultés au niveau du pneu avant. "Nous avons voulu réaliser un long run aujourd’hui", explique le pilote Aspar, "mais lors de la première tentative nous avons eu un problème avec le pneu avant, et après 15 tours il était pour ainsi dire détruit."

L'Ibère est alors revenu sur ses anciens réglages pour assurer un minimum de roulage, et repartir de Phillip Island avec des données exploitables. "J’ai dû chausser un pneu neuf sur l’avant, qui a eu une meilleure longévité, mais je n’ai pas eu les mêmes sensations. Cela a été difficile car le pneu était plus agressif et à la fin sa performance a chuté. À la fin de la journée, nous avons essayé un réglage vraiment différent avec la seconde moto et après juste trois tours je me suis senti plus à l’aise […]. Nous avions encore besoin d’un peu plus de temps pour travailler dans cette direction, mais nous avons réuni des données qui pourraient nous être utiles dans le futur."

Alors que les essais de Valence puis de Sepang s'étaient bien déroulés pour le pilote espagnol, ce faux pas en Australie pourrait entraîner un retard dans le développement de la moto. Bautista et le team Aspar essayeront donc de repartir du bon pied pour parfaire leur préparation lors des trois prochains jours de tests, du 10 au 12 mars au Qatar.

partages
commentaires
Folger lui-même "surpris" d'avoir été aussi rapide avec la Yamaha !

Article précédent

Folger lui-même "surpris" d'avoir été aussi rapide avec la Yamaha !

Article suivant

Viñales surprend Lorenzo, pas Rossi ou Márquez

Viñales surprend Lorenzo, pas Rossi ou Márquez
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021