Biaggi salue un Rossi "héroïque" de poursuivre sa carrière

partages
commentaires
Biaggi salue un Rossi
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
28 mars 2018 à 15:15

Le Romain, qui montait encore sur le podium en World Superbike à 44 ans, s'est dit admiratif du choix de son rival d'antan.

Podium : le vainqueur Valentino Rossi, Repsol Honda Team, le deuxième Max Biaggi, Pramac Pons, le troisième Troy Bayliss, Ducati Team
Valentino Rossi, Honda, Max Biaggi, Yamaha
Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports et Max Biaggi
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième
Podium : le vainqueur Valentino Rossi, Honda Team, et le deuxième Max Biaggi, Yamaha Team

Max Biaggi, rival emblématique de Valentino Rossi, a salué le choix de son ancien meilleur ennemi de prolonger sa carrière en MotoGP, après l'annonce d'un nouveau contrat liant le Docteur à Yamaha pour les saisons 2019 et 2020. En signant ce nouvel accord, Rossi s'engage à courir au-delà de l'âge symbolique de 40 ans, une perspective qui divise les opinions.

Si d'aucuns pensent que le bon sens vaudrait de savoir dire stop avant de faire la saison de trop, d'autres se montrent admiratifs de l'abnégation d'un pilote engagé dans le Championnat du monde depuis déjà 22 ans et désireux de poursuivre au moins encore trois ans. Parmi eux, Max Biaggi n'a pas été avare de ses louanges.

"J'y suis passé moi aussi à cet âge-là et je dirais donc que Valentino a été héroïque. C'est beau qu'un pilote qui a conscience d'avoir un âge assez avancé décide d'aller au bout. C'est un choix courageux, parce qu'il y a peut-être plus à perdre qu'à gagner. Mais il est remarquable qu'il se remette en jeu et qu'il ait envie de le faire", a déclaré Max Biaggi à Sky Italia.

Valentino Rossi a d'ailleurs fait référence à Max Biaggi – ainsi que Michael Schumacher et Troy Bayliss – à l'heure d'annoncer son nouveau contrat, expliquant qu'il ne voulait pas regretter une retraite trop prématurée qui le pousserait à reprendre un jour la compétition comme l'ont fait les pilotes qu'il a cités.

Après avoir quitté les Grands Prix fin 2005 et s'être octroyé une année sabbatique, Max Biaggi a rejoint le World Superbike où, en six ans, il a remporté 21 courses et deux titres mondiaux. Finalement à la retraite à 41 ans, il a fait un retour ponctuel en 2015, après deux années de pause, pour disputer deux nouvelles manches du WSBK. En parallèle, il a également continué à courir en Supermotard, avant un grave accident l'an dernier qui semble cette fois l'avoir convaincu de profiter d'une retraite bien méritée.

Troy Bayliss a lui aussi repris la compétition en 2015 pour s'aligner au départ de deux manches du World Superbike, plus de six ans après son départ. Cette année, alors qu'il s'apprête à fêter ses 49 ans, il a décidé de disputer l'intégralité de son championnat national, qu'il n'a jamais pu remporter au début de sa carrière. Quand on vous parlait d'éviter d'avoir des regrets…

Avec Matteo Nugnes

Prochain article MotoGP
Pol Espargaró présent à Jerez pour être prêt en vue de l'Argentine

Article précédent

Pol Espargaró présent à Jerez pour être prêt en vue de l'Argentine

Article suivant

Zarco : Le record de Losail, un "ascenseur émotionnel"

Zarco : Le record de Losail, un "ascenseur émotionnel"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Max Biaggi , Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Matteo Nugnes
Type d'article Actualités