Réactions
MotoGP GP de Saint-Marin

Binder a fait le spectacle après "le pire départ" de sa vie

Brad Binder a perdu beaucoup de temps dans les premiers virages en course sprint à Misano, avant de multiplier les dépassements pour voir l'arrivée dans la roue de Dani Pedrosa, qui l'a beaucoup impressionné.

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing

Cinquième à l'arrivée, Brad Binder aurait peut-être pu accrocher le podium sans une entame difficile en course sprint au Grand Prix de Saint-Marin. Alors que la KTM est réputée pour ses bons départs, le Sud-Africain a dégringolé de la septième à la dixième place dans les premiers virages.

"J'ai pris le pire départ de ma vie", a commenté Binder, resté collé sur la grille avant d'avoir du mal à se faufiler dans les premières courbes : "J'ai été gêné au virage 1, au virage 3 et au virage 4. Pas un premier tour de légende !"

Sur le site du MotoGP, Binder a évoqué un départ "désastreux" qu'il souhaite analyser, mais s'est réjouit de ses nombreux dépassements, pour lesquels il a dû se battre : "C'est un peu dur de doubler ici parce qu'il y a beaucoup de grip et une seule trajectoire dans certaines parties. Pour réussir sa manœuvre, il faut vraiment revenir à la hauteur du pilote."

"Je n'avais pas d'autre choix qu'être agressif mais en fait, j'avais un bon rythme et j'ai doublé des pilotes", a-t-il ajouté. "Tout a fonctionné assez bien. Je suis assez content de la façon dont ça s'est passé. Je me suis donné trop de travail, j'ai perdu trop de temps dans les deux premiers tours et c'était impossible de tout reprendre."

 

Ces luttes ont fait monter la température de la gomme, et donc sa pression, ce qui a compliqué la tâche de Brad Binder, notamment pour s'attaquer à Maverick Viñales, derrière qui il a perdu un temps précieux. Il a dû s'y prendre à plusieurs fois et est passé très proche de l'Aprilia de l'Espagnol.

"J'ai passé les premiers tours derrière des pilotes, la pression est montée et j'ai eu des blocages à l'avant. Maverick était parfois trop fort sur les freins, il freinait tôt puis il les relâchait un peu. À un tour, il m'a piégé, avec une trajectoire plus serrée que ce que l'on fait habituellement. J'ai dû plonger à l'intérieur pour ne pas le percuter. C'était un peu chaotique, j'ai perdu beaucoup trop de temps à le doubler. [Dimanche], je dois m'assurer de le faire en une fois, proprement."

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing

Maverick Viñales et Brad Binder

Une fois Viñales doublé, Binder occupait la cinquième place avec un écart conséquent à combler sur Pecco Bagnaia et Dani Pedrosa. Il a pu revenir sur eux et analyser le pilotage de Pedrosa, d'autant plus que l'Espagnol invité en wild-card pilote la KTM d'une façon "un peu opposée" à la sienne, sans donner l'impression d'attaquer tout en étant très performant.

"Sincèrement, il était vraiment loin donc je ne m'attendais pas à revenir sur lui. Dans les quatre ou cinq derniers tours, j'avais un bon rythme donc je leur ai repris pas mal de temps. Il semble super propre, il freine proprement, tourne proprement, relève [la moto]. On ne le voit rien faire de fou, c'est super beau à voir."

"Quand on regarde les données de Dani, il ne freine pas tôt, il freine incroyablement tard", a précisé Binder. "Dans le dernier tour, j'ai essayé de remonter à sa hauteur et il a eu une grosse secousse dans la ligne droite opposée. J'ai dû freiner derrière lui et j'ai encore perdu le contact, j'ai vraiment gâché ma chance de le doubler. On dirait qu'il pilote à 80% donc il est vraiment impressionnant !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Bezzecchi a été handicapé par sa main : "J'ai vraiment souffert"
Article suivant Sentiments contrastés après un sprint discret chez Aprilia

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France