Binder répond à Rossi : "Il est peut-être un peu sensible"

Brad Binder rappelle qu'il n'a pas eu de contact avec Valentino Rossi au GP du Qatar, estimant que leur incident était mineur.

Binder répond à Rossi : "Il est peut-être un peu sensible"

Brad Binder n'est pas impressionné par les critiques de Valentino Rossi. Au Grand Prix du Qatar, le Sud-Africain a tenté une attaque au premier virage sur le Docteur, contraint de relever sa machine pour éviter un contact. Cette manœuvre a agacé Rossi, qui a reproché à Binder son agressivité durant ce duel. À nouveau interrogé sur l'incident, le plus jeune des deux a envoyé à son tour une pique à son rival, rappelant qu'il n'y a eu aucun contact.

"J'ai eu des frictions deux fois avec lui", a rappelé le pilote KTM. "Celle en Autriche, on est tous les deux complètement sortis de la piste, donc c'est compréhensible, c'est la deuxième fois donc c'est normal [que Rossi soit] un peu mécontent. Mais sincèrement, il n'y a pas eu le moindre contact et je pense qu'il est peut-être un peu sensible."

"Mais à part ça, je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit de mal. Je suis remonté à son niveau, j'ai commencé à freiner, il a relâché les freins et il a voulu fermer la porte. Donc j'ai aussi relâché les freins, fin de l'histoire."

Lire aussi :

Des signes de progrès chez KTM

L'incident avec Rossi appartenant désormais au passé, Binder s'est concentré sur les performances de la KTM vendredi à Losail. En difficulté au cours du premier week-end de course, la marque a fait un bond en avant, concrétisé par la 11e place de Miguel Oliveira en EL2, 0"025 devant Danilo Petrucci. Binder n'a pris que la 18e place à cause d'une séance imparfaite, mais il sent également les progrès effectués. La RC16 était particulièrement en difficulté au freinage et en courbe le week-end dernier, deux domaines dans lesquels il perçoit une amélioration.

"[C'est] mieux, dans le sens où je me sens bien mieux pour ralentir la moto en entrée de courbe, et que le turning semble être légèrement meilleur. Donc c'est la première fois que je sens qu'on a vraiment corrigé mes problèmes. Je n'étais suis pas très content des pneus en EL2, ils n'ont pas du tout fonctionné. C'était comme rouler sur de la glace et mon autre pneu a eu un problème, donc c'était très étrange."

"C'est clairement un peu plus positif", a-t-il néanmoins ajouté. "Je pense que les mecs ont fait un bon travail cette semaine et je sens que ma moto fonctionne mieux, j'ai beaucoup plus confiance grâce aux changements qui ont été faits. C'est juste vraiment ennuyeux d'avoir senti que mon travail était bon mais d'avoir eu deux problèmes hors de mon contrôle [sur les pneus] en EL2, ce qui m'a vraiment fait mal, ou a en tout cas fait mal à mes chances d'entrer en Q2."

partages
commentaires

Voir aussi :

Photos - La première journée en piste au GP de Doha

Article précédent

Photos - La première journée en piste au GP de Doha

Article suivant

Journée prometteuse orientée vers la course pour Bagnaia

Journée prometteuse orientée vers la course pour Bagnaia
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021