MotoGP GP d'Argentine

Bradl remplace à nouveau Márquez

Stefan Bradl assurera à nouveau l'intérim chez Repsol Honda pendant l'absence de Marc Márquez. Le pilote d'essais du constructeur japonais est impatient de retrouver Termas de Río Hondo mais s'attend à un travail plus difficile que pendant les tests.

Stefan Bradl, Repsol Honda Team

En annonçant le forfait de Marc Márquez pour le Grand Prix d'Argentine, l'équipe Honda officielle n'avait pas mentionné son remplacement. Stefan Bradl, habitué à se substituer au #93 depuis sa blessure de 2020, sera bien de la partie. Le pilote d'essais du constructeur japonais prendra son premier départ depuis le GP de Valence 2021, où il avait déjà remplacé un Márquez souffrant de diplopie.

"Le plus important, c'est que je souhaite le meilleur à Marc et j'espère que sa convalescence sera rapide", déclare le pilote allemand. "Jusque-là, je ferai de mon mieux pour Honda HRC et Repsol Honda Team à sa place."

Le pilote allemand a participé au développement des grosses évolutions apportées à la Honda cette année et a notamment piloté la moto lors du test de pré-saison à Doha, ce qui lui a offert une certaine expérience : "J'ai déjà fait quelques tests cette année donc je suis familier de la nouvelle Honda RC213V mais évidemment, aborder un week-end [de course] en MotoGP est une autre histoire."

"J'ai de bons souvenirs de l'Argentine, j'ai fini cinquième en 2014 et septième en 2016, pour ma dernière course à Termas. On va travailler avec l'équipe pour établir le programme du week-end, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il sera bien rempli."

La durée de la présence de Stefan Bradl sur la Honda n'est pas encore connue, l'équipe n'ayant fixé aucune échéance pour le retour de Marc Márquez. L'incertitude demeure donc pour le Grand Prix des Amériques, prévu la semaine prochaine, alors que le sextuple Champion de la catégorie a l'habitude de dominer à Austin, où il s'est imposé l'an dernier pour son avant-dernière apparition avant la chute en enduro qui l'a privé des deux dernières épreuves.

Souffrant à nouveau d'une vision dédoublée à la suite de son highside à Mandalika, Márquez vit sa troisième période de convalescence en deux ans. Depuis le début de l'année 2020, il n'a pris le départ que de 16 courses, autant que Bradl, également aligné à deux reprises en tant que wild-card, et donc en même temps que le pilote star de Honda.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Valentino Rossi, "un boss différent"
Article suivant Honda encore dans une "zone grise" avec sa nouvelle moto

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France