C'est décidé, Johann Zarco reste en Moto2

partages
commentaires
C'est décidé, Johann Zarco reste en Moto2
Par : Léna Buffa
3 sept. 2015 à 10:17

Johann Zarco n'avait pas fait grand mystère de son souhait de ne pas précipiter son passage au MotoGP. La poursuite de son aventure en Moto2 a été confirmée par la voix de son manager.

Johann Zarco, Ajo Motorsport remporte la course
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Le vainqueur Johann Zarco, Ajo Motorsport, fête sa victoire sur le podium
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport

"Il courra en Moto2 pour rejouer le titre, car il sera encore plus grand s’il est une deuxième fois Champion du Monde," annonce Laurent Fellon à Sport Bikes.

Après un premier sacre qui lui tend les bras en cette fin de saison 2015, le pilote cannois deviendra donc le deuxième, après Tito Rabat, à défendre sa couronne dans la catégorie intermédiaire. Le but : peaufiner son image et son talent, et se replacer sur le mercato MotoGP pour 2017.

"Aucune machine capable de se bagarrer dans les cinq [premiers] n’est disponible en MotoGP pour Johann," rappelle le manager du Français, rejetant ainsi l'appel du pied de Jorge Martinez qui aurait souhaité confier l'an prochain à Zarco une Honda RC213V correspondant au dernier stade d'évolution de 2015.

Pour Laurent Fellon, il est indispensable que "Johann puisse faire un bon apprentissage de la catégorie MotoGP." Car, estime-t-il, "si tu n’as pas une moto qui a des capacités comme au moins celles de Tech3, tu peux bousiller un pilote. Un pilote qui a l’habitude de gagner et de courir devant, s’il se retrouve derrière il est mal à l’aise. Il perd le feeling, il perd tout."

Et de rappeler : "[Johann], c’est un garçon qui a besoin de temps, besoin d’un certain feeling. On ne peut pas se permettre d’avoir une mauvaise moto pour ne pas pouvoir se bagarrer devant."

Après avoir déjà décliné une offre en provenance de Pramac pour cette saison, Johann Zarco prend donc le risque de retarder encore d'un an son passage à la catégorie reine. Une stratégie parfaitement assumée et qui a porté ses fruits cette année, lui permettant de s'épanouir au sein du team Ajo et de dominer son Championnat.

"Il faut conserver la direction qu’on a prise depuis le début," assure Laurent Fellon. "C’est une logique dont il ne faut pas s’écarter. Je pense que si Johann est Champion du Monde Moto2 en 2016, il méritera une bonne machine en MotoGP en 2017. Une moto d’usine."

2017 ouvrira plus de portes avec, d'une part, l'échéance de nombreux contrats parmi les pilotes Factory et, d'autre part, l'arrivée de KTM dont le team Ajo est proche.

Prochain article MotoGP
Doohan admire la seconde jeunesse de Rossi et la force de Lorenzo

Article précédent

Doohan admire la seconde jeunesse de Rossi et la force de Lorenzo

Article suivant

Di Meglio - "J'aurais pu me battre pour la victoire Open"

Di Meglio - "J'aurais pu me battre pour la victoire Open"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Équipes Ángel Nieto Team , Ajo Motorsport
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités