MotoGP
26 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
32 jours
16 avr.
Prochain événement dans
46 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
59 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
87 jours
03 juin
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
115 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
129 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
178 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
199 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
234 jours
28 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
255 jours

La der des ders pour un Cal Crutchlow serein à l'heure de la retraite

Cal Crutchlow affiche sa tranquillité à l'heure de mettre un terme à sa carrière MotoGP, convaincu d'avoir fait le bon choix.

partages
commentaires
La der des ders pour un Cal Crutchlow serein à l'heure de la retraite

Une semaine après l'annonce de son transfert chez Yamaha au poste de pilote d'essais, Cal Crutchlow entame son dernier Grand Prix, au Portugal. Celui qui porte le numéro 35 sur son carénage mettra donc un terme à sa carrière en compétition à 35 ans, après dix ans d'implication en MotoGP. Il était arrivé en Grand Prix après un passage bref mais remarqué dans les dérivées de la série, avec à la clé un titre WorldSSP et trois victoires en WorldSBK.

En MotoGP, il a d'abord défendu les couleurs de Tech3 pendant trois ans, avec quatre podiums à la clé et la cinquième place du championnat en 2013, avant de tenter l'aventure Ducati pour un an seulement et de se lier par la suite durablement à Honda. C'est avec la marque à l'aile dorée qu'il a atteint la victoire, devenant en 2016 le premier pilote britannique à s'imposer dans la catégorie reine depuis Barry Sheene… 35 ans plus tôt.

À l'heure de clore ce chapitre majeur de sa vie, Crutchlow apparait serein, s'estimant "privilégié d'avoir été là pendant dix ans" et d'avoir eu un tel parcours. "J'ai travaillé avec des gens supers, dans de supers équipes, sur de superbes motos. Ça a été un privilège", affirme-t-il. "Il y a dix ans, je ne pensais pas que je ferais ce que j'ai fait, j'ai dépassé mes propres attentes. J'ai travaillé avec des personnes importantes, de grandes équipes. Je crois qu'il n'y a nulle part où je ne me sois pas super bien entendu avec les gens dans le garage, et ce sera super de boucler la boucle avec le constructeur qui m'a amené ici en Grand Prix."

Lire aussi :

"Je me sens heureux et content d'arriver sur un si beau circuit, où j'ai de bons souvenirs après y avoir gagné le titre World Supersport et obtenu de bons résultats en Superbike", souligne le pilote LCR, l'un des rares à avoir déjà couru à Portimão. "Je n'ai pas participé au test le mois dernier, mais je connais le circuit et ce n'est pas comme si j'y arrivais à l'aveugle. C'est une épreuve fantastique et c'est chouette que ce soit celle-ci la dernière."

"Il s'agit d'un nouveau circuit pour la majorité des pilotes et je suis sûr que tout le monde va se donner à 100%. Je pense qu'il va convenir à certaines motos et moins à d'autres. Ce sera fun car je pense que l'on verra une belle course, avec différentes portions de la piste qui conviendront à différents pilotes et différentes motos. Je me sens bien en arrivant sur cette dernière course en compétition."

Un choix de vie

Touché par plusieurs lourdes blessures ces dernières saisons, Cal Crutchlow a souvent hésité quant à la suite à donner à sa carrière. Ce sont finalement les circonstances qui l'ont poussé à quitter Honda, Álex Márquez ayant été nommé pour le remplacer chez LCR la saison prochaine, et l'offre de Yamaha pour développer la M1 a fini de le convaincre. Sitôt son choix fait, il a compris que c'était le bon.

"J'en ai bien entendu parlé avec ma famille et avec Lucy [sa femme, ndlr] quand [l'offre de Yamaha] est arrivée. C'était ce que je voulais faire et elle le savait. Je ne pouvais pas continuer comme ça", expliquait-il le week-end dernier.

"[Vendredi], nous avons dit à Willow [sa fille, ndlr] que son papa ne courrait plus l'année prochaine. Elle était à l'arrière de la voiture, on lui a dit que je ne courrais pas l'année prochaine, et elle a dit : 'Ça veut dire que tu seras plus souvent à la maison ?'. J'ai répondu que oui et elle s'est mise à pleurer de joie. C'est ça la différence, et je sais que j'ai pris la bonne décision pour moi, ma famille et mon avenir."

"Passer du temps avec Lucy et Willow, c'est quelque chose que nous n'avons pas pu faire cette année en particulier. En voyant Willow réagir comme ça, j'ai su que j'avais pris la bonne décision. Je le savais déjà de toute façon, mais c'était bien d'en avoir la confirmation de ma fille."

Avec Guillaume Navarro

Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Rossi aurait arrêté en 2012 sans la confiance de Yamaha

Article précédent

Rossi aurait arrêté en 2012 sans la confiance de Yamaha

Article suivant

EL1 - Oliveira chez lui au terme d'une séance découverte au Portugal

EL1 - Oliveira chez lui au terme d'une séance découverte au Portugal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Portugal
Lieu Portimão
Pilotes Cal Crutchlow
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020