Crutchlow veut transmettre à Miller le flambeau du franc-parler

Réputé pour sa liberté de ton et ses propos politiquement incorrects, Cal Crutchlow estime que Jack Miller, dont il est très proche, est le plus à même de s'inscrire dans cette lignée maintenant qu'il met fin à sa carrière de pilote titulaire.

Crutchlow veut transmettre à Miller le flambeau du franc-parler

Le MotoGP va perdre un personnage truculent en 2021, Cal Crutchlow ayant décidé de renoncer à une place de titulaire, malgré une proposition d'Aprilia, pour devenir le pilote d'essais de Yamaha. Au cours de ses dix saisons dans la catégorie, le Britannique n'a jamais hésité à livrer des opinions très tranchées, quitte à froisser des adversaires ou des sponsors, et ce franc-parler a fait de lui un personnage à la popularité unique auprès des supporters.

Même si les propos des pilotes des compétitions sur deux roues restent moins policés que dans d'autres catégories des sports mécaniques, comme la F1, ils sont aujourd'hui peu nombreux à s'exprimer aussi librement que Crutchlow en MotoGP. Celui qui s'inscrit le plus dans cette lignée est probablement Jack Miller, dont il est très proche et avec qui il avait l'habitude de passer ses soirées durant les week-ends de Grand Prix. Lorsqu'il a été interrogé sur ce qu'il aimerait dire à la jeune génération au moment de raccrocher, Crutchlow a donc préféré passer le flambeau à l'Australien.

"Je vais passer le témoin à Jack pour le côté politiquement incorrect et pour le fait de dire ce qu'il veut !" s'est-il amusé. "Et je pense qu'il est déjà pas mal avec ça et qu'il fait un bon travail dans le domaine ! Je n'ai pas de regrets concernant ce que j'ai déjà dit. Il y a 22 pilotes sur la grille et je suis certain qu'ils ont chacun un regard sur la manière dont ils gèrent les choses et Jack reprendra le témoin ! Et depuis la maison, je lui enverrai des textos pour lui dire quoi dire ! [rires]"

Lire aussi :

Fier de la comparaison, Jack Miller a tenu à rendre hommage à la carrière en MotoGP de son ami, qui n'a passé qu'une saison dans un team d'usine, chez Ducati en 2014, et qui s'est imposé à trois reprises, à chaque fois au guidon de Honda du team LCR. "Je pense qu'en mon nom et au nom de tout le monde, tout ce que l'on peut dire est 'merci' à Cal pour tout ce qu'il a fait en piste comme en dehors", a déclaré l'Australien. "Il a été un bon ambassadeur pour ce sport et a été de loin l'un des gars les plus travailleurs que j'aie vus dans ce paddock. Et très souvent, j'ai eu le sentiment qu'il a eu moins de réussite que d'autres pilotes, mais à chaque fois que des doutes ont été émis ou qu'on l'a mis de côté, il a été en mesure de revenir et de montrer qu'ils avaient tort. Je souhaite dire qu'il va beaucoup nous manquer, à moi et à tout le monde."

Imaginez si j'écrivais un livre ! Je dirais la vérité et j'aurais des plaintes aux fesses !

Cal Crutchlow

Cal Crutchlow sera un peu plus dans l'ombre en 2021, en prenant part à des séances d'essais nettement moins exposées que les week-ends de course, et les médias perdront ainsi un "bon client" capable d'offrir régulièrement des déclarations fracassantes ou décalées. Le pilote britannique voit également dans son succès auprès des membres de la presse un signe de son bon niveau en piste.

"J'ai eu une excellente relation avec les médias, parce que je suis sincère et que je vous dis la vérité. Peut-être que c'est pour ça que vous [les journalistes, ndlr] voulez me voir rouler, parce que vous voulez me parler ! Mais je serai encore là. Je serai sur les tests, j'assisterai à quelques courses, c'est sûr. C'est bien que les médias veuillent me voir en course, parce que ça veut dire que je suis encore performant, que ne suis pas encore totalement en retrait, et que j'ai encore quelque chose à donner ! J'ai encore quelque chose à donner à ce championnat, et c'est dans un rôle de pilote d'essais."

Lire aussi :

Et Crutchlow n'a peut-être pas encore livré tout ce qu'il avait à dire sur les personnes qu'il a côtoyées en MotoGP, quitte à se faire de nouveaux ennemis... "Je pourrais débarquer dans le monde des médias, et tout exploserait si je le faisais, je dirais la vérité !" plaisante-t-il. "Imaginez si j'écrivais un livre ! Je dirais la vérité et j'aurais des plaintes aux fesses !"

Avec Guillaume Navarro

partages
commentaires
Joan Mir fier de son parcours de gros bosseur
Article précédent

Joan Mir fier de son parcours de gros bosseur

Article suivant

Morbidelli : Les teams satellites poussent tout le plateau vers le haut

Morbidelli : Les teams satellites poussent tout le plateau vers le haut
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021