13 Grands Prix confirmés au calendrier, quatre en sursis

Huit mois après le dernier Grand Prix en date, le MotoGP va enfin pouvoir lancer son championnat 2020. Rendez-vous est pris pour le 19 juillet, à Jerez, pour la première course de cette saison si atypique.

13 Grands Prix confirmés au calendrier, quatre en sursis

Les instances dirigeantes du MotoGP ont confirmé la première mouture d'un calendrier remodelé, intégrant les dates de 13 Grands Prix, ainsi que quatre sous réserve, pour une saison 2020 chamboulée par la pandémie de COVID-19 et les lourdes difficultés logistiques qui en découlent.

Comme cela était attendu, le championnat débutera à la mi-juillet à Jerez, avec deux Grand Prix organisés en l'espace de deux semaines, plus de quatre mois après la date qui aurait dû être celle du coup d'envoi de la saison MotoGP lors d'un Grand Prix du Qatar qui avait été exceptionnellement réduit aux catégories Moto2 et Moto3 alors que la situation sanitaire commençait à bloquer les déplacements dans le monde.

Lire aussi :

Initialement prévu en mai, le Grand Prix d'Espagne fait donc office de première manche pour ce championnat totalement repensé, grâce à un accord passé il y a un mois avec la ville et le circuit de Jerez. Il sera précédé d'un test officiel le 15 juillet, soit deux jours avant les premiers essais libres, puis le MotoGP enchaînera avec une autre course sur ce même circuit une semaine plus tard, baptisée Grand Prix d'Andalousie.

Après une semaine de pause, Brno accueillera le paddock à la date prévue pour son épreuve, du 7 au 9 août, puis ce sera au tour de l'Autriche, là aussi à la date initialement prévue. Ce Grand Prix disputé au Red Bull Ring sera à son tour doublé, comme ce sera le cas également plus tard pour Misano, Aragón et Valence. Les appellations de GP de Styrie, GP d'Émilie-Romagne et de la Riviera de Rimini et de GP du Teruel font ainsi leur apparition, et c'est aussi le retour du GP d'Europe pour la première fois depuis 1995.

Deux autres épreuves initialement prévues au printemps sont reportées au début de l'automne, d'abord le Grand Prix de Catalogne qui est annoncé pour le 27 septembre, puis celui de France deux semaines plus tard. Si le championnat ne parvient pas à quitter l'Europe, la saison prendra fin le 15 novembre à Valence après 13 courses (14 pour le Moto2 et le Moto3 en comptant celle de Losail).

Quatre autres épreuves figurent toutefois sur l'agenda, sous réserve que les conditions sanitaires permettent ces déplacements : il s'agirait de se rendre au Texas, en Argentine, en Thaïlande et/ou Malaisie entre fin novembre et début décembre. Comme récemment indiqué par Carmelo Ezpeleta, la tenue de ces derniers Grands Prix sera confirmée ou annulée avant fin juillet.

La Fédération internationale de motocyclisme précise : "La saison 2020 ne se terminera pas au-delà du 13 décembre et comportera un maximum de 17 épreuves (incluant le Grand Prix du Qatar). Toutes les dates, tous les événements et la présence éventuelle de spectateurs sont soumis à l'évolution de la pandémie et à l'approbation des gouvernements et des autorités concernées."

En l'état, le MotoGP perd donc au moins sept des 20 circuits qui devaient composer son tour du monde cette saison, pour laquelle le calendrier était censé atteindre un chiffre record. Outre le Qatar, qui n'a pas été en mesure d'accueillir la catégorie reine, les Grands Prix perdus sont ceux d'Allemagne, des Pays-Bas, de Finlande, de Grande-Bretagne, du Japon et d'Australie. Ceux des Amériques, d'Argentine, de Thaïlande et de Malaisie restent en sursis.

Lire aussi :

Calendrier MotoGP modifié pour 2020 :

Date Grand Prix Circuit
6-8 mars Qatar GP du Qatar* Losail
17-19 juillet Spain GP d'Espagne Jerez
24-26 juillet Spain GP d'Andalousie Jerez
7-9 août Czech Republic GP de République Tchèque Brno
14-16 août Austria GP d'Autriche Red Bull Ring
21-23 août Austria GP de Styrie Red Bull Ring
11-13 septembre

San Marino GP de Saint-Marin et de la

Riviera de Rimini

Misano
18-20 septembre

San Marino GP d'Émilie-Romagne et de la

Riviera de Rimini

Misano
25-27 septembre Spain GP de Catalogne Barcelone
9-11 octobre France GP de France Le Mans
16-18 octobre Spain GP d'Aragón Aragón
23-25 octobre Spain GP du Teruel Aragón
6-8 novembre Spain GP d'Europe Valence
13-15 novembre Spain GP de Valence Valence
  United States GP des Amériques** Austin
  Argentina GP d'Argentine** Termas de Río Hondo
  Thailand GP de Thaïlande** Buriram
  Malaysia GP de Malaisie** Sepang

* Moto2 et Moto3 uniquement

** sous réserve de confirmation avant le 31 juillet

partages
commentaires
Pour Stoner "Ducati a fait le bon choix" avec Miller
Article précédent

Pour Stoner "Ducati a fait le bon choix" avec Miller

Article suivant

Le GP de France n'exclut pas de se courir à huis clos

Le GP de France n'exclut pas de se courir à huis clos
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021