Carmelo Ezpeleta n'a pas tenté de retenir Valentino Rossi

Le promoteur du MotoGP respecte la décision de Valentino Rossi de mettre fin à sa carrière sur deux roues et assure comprendre son choix.

Carmelo Ezpeleta n'a pas tenté de retenir Valentino Rossi

Le MotoGP va devoir apprendre à vivre sans celui qui l'a le mieux représenté durant plus de 20 ans. Valentino Rossi a annoncé sa retraite la semaine dernière et même si cette annonce n'a surpris aucun membre du paddock, elle a néanmoins suscité une forte émotion, le champion italien ayant porté la discipline grâce à ses succès et à une célébrité qui dépasse largement les frontières de la moto.

Carmelo Ezpeleta était aux premières loges lors de cette conférence de presse exceptionnelle tenue par Rossi au Red Bull Ring, l'annonce faite par le Docteur étant naturellement de la première importance pour le promoteur de la catégorie. "Nous nous y attendions, c'est quelque chose que nous avons vu venir depuis plusieurs années", a confié Ezpeleta au Mundo Deportivo. "Il a beaucoup rallongé [sa carrière], en s'appuyant sur de bons critères, et je pense qu'il a pris la bonne décision à l'heure actuelle."

Arrivé en Grand Prix à 17 ans, Valentino Rossi en a aujourd'hui 42. Neuf fois titré toutes catégories confondues, il a assisté l'an dernier au sacre en MotoGP d'un pilote, Joan Mir, né au lendemain de son propre premier couronnement ! S'il n'a plus gagné depuis quatre ans, il affiche malgré tout la période victorieuse la plus longue qu'ait connue le championnat et a grandement contribué aux livres d'Histoire.

"Chaque ère a son [ambassadeur] et ces dernières années, celui qui a été l'ambassadeur du MotoGP sur la plus longue période c'est lui", a ajouté le dirigeant de la Dorna. "Il y a eu d'autres grands champions, mais il ne sont pas restés aussi longtemps au sommet."

Et malgré ce que Rossi représente pour le MotoGP, d'un point de vue sportif mais aussi marketing, Ezpeleta n'a rien fait pour le pousser à prolonger l'aventure. "Je ne l'ai jamais fait et je n'en ai jamais eu l'intention parce que j'ai un grand respect pour les gens. C'est très sérieux, ils roulent à 300 km/h et il ne faut pas dire à quelqu'un de le faire s'il ne le sent pas", a assuré le responsable. "C'est un chapitre qui se referme et le sentiment actuel est la gratitude. Je ne pense pas à ce qui va se passer mais à ce qui s'est passé, et à toutes ces années ensemble."

Valentino Rossi a été une figure de proue importante pour le MotoGP et même s'il va se tourner vers la compétition sur quatre roues et qu'il ne sera plus qu'un patron d'équipe en MotoGP, Ezpeleta s'attend à ce que des tribunes remplies de jaune restent une habitude sur les Grands Prix : "Il ne va rien se passer, ils seront toujours là et ils continueront à venir."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Luca Marini espère une Ducati identique aux officielles en 2022

Article précédent

Luca Marini espère une Ducati identique aux officielles en 2022

Article suivant

De nouveaux messages d'avertissement à destination des pilotes

De nouveaux messages d'avertissement à destination des pilotes
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021