Ezpeleta : Les pilotes "ne sont même pas d'accord sur les pénalités"

Carmelo Ezpeleta estime qu'il est "très difficile" de déterminer les bonnes pénalités en MotoGP face à des pilotes qui ne sont pas sur la même longueur d'ondes et prévient ceux qui roulent dans la catégorie Moto3 que de plus lourdes sanctions sont à l'étude afin de renforcer la sécurité.

Ezpeleta : Les pilotes "ne sont même pas d'accord sur les pénalités"

De nombreuses pénalités ont fait débat depuis le début de la saison en MotoGP, essentiellement celles liées au respect des limites de la piste. Des capteurs ont été placés sur les circuits pour identifier clairement chaque passage dans la zone verte, hors du tracé, et quatre jokers sont permis avant une sanction, le pilote étant averti une première fois après trois infractions.

Aleix Espargaró ne comprend pas la tolérance dont bénéficient les pilotes actuellement et le pilote Aprilia milite pour une pénalité dès le deuxième passage hors de la piste. À l'inverse, Fabio Quartararo juge les décisions trop mécaniques et aimerait des sanctions moins sévères, le gain en passant sur le vert étant selon-lui minime.

Lire aussi :

Chaque vendredi de Grand Prix, la Commission de sécurité permet aux pilotes de discuter de ces questions avec la direction de course et Carmelo Ezpeleta estime que les désaccords exprimés dans ces réunions auxquelles il assiste illustrent le défi posé aux commissaires au moment de prendre des décisions.

"Il est très difficile de jouer le rôle de l'arbitre", a déclaré le promoteur du MotoGP à l'édition espagnole de Motorsport.com. "Tous les arbitres peuvent faire des erreurs. Nous avons une relation très étroite avec les pilotes et nous leur posons beaucoup de questions. Et ils ne sont même pas d'accord sur les pénalités, donc quelqu'un doit fixer une limite. Dans l'idéal, une infraction identique devrait entraîner une pénalité identique, mais ce n'est pas facile parce que les circonstances sont toujours différentes."

Ezpeleta s'en prend aux patrons d'équipes du Moto3

Le Championnat du monde souhaite également agir pour mettre fin à des comportements dangereux dans les plus petites catégories, à la suite du décès de Jason Dupasquier, conséquence d'une chute au Mugello. Ce drame survenu dans la catégorie Moto3 a fait naître des inquiétudes sur les nombreux incidents vus depuis le début de l'année.

Les ralentissements des pilotes en quête d'une bonne roue dans les séances de qualifications sont systématiquement sanctionnés dans cette catégorie mais ce sont surtout des manœuvres vues en course qui inquiètent désormais. Une semaine après le drame du Mugello, le dernier tour du GP d'Espagne Moto3 a vu plusieurs pilotes freiner pour ne pas avoir à jouer le rôle de lièvre et Ayumu Sasaki a été blessé dans un gros accident, un hématome cérébral et une fracture de l'occipital ayant été diagnostiqués.

Lire aussi :

Des réunions ont été organisées après la course de Barcelone et avant celle du Sachsenring pour mettre en garde les pilotes et leur rappeler les impératifs de sécurité. Carmelo Ezpeleta prévient que les sanctions vont être renforcées et rappelle leur rôle d'éducateurs aux patrons de pilotes qui ont majoritairement moins de 20 ans.

"Il y a des manœuvres délibérées, comme au football par exemple, quand on tire le maillot d'un adversaire", estime Ezepeleta, qui voit dans l'agressivité de certains pilotes en piste des manœuvres préméditées : "Depuis la course de Montmeló, les pilotes sont pénalisés plus lourdement et le seront de plus en plus. Ce qui s'est passé dans le dernier tour est de la faute des patrons d'équipe."

Propos recueillis par Oriol Puigdemont

partages
commentaires

Voir aussi :

Pour Rossi et Márquez, le pilote fait encore la différence

Article précédent

Pour Rossi et Márquez, le pilote fait encore la différence

Article suivant

Pourquoi il est possible de voir Valentino Rossi rouler pour VR46

Pourquoi il est possible de voir Valentino Rossi rouler pour VR46
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021