Championnat - Une voie royale pour Joan Mir et Suzuki

Suzuki se trouve désormais en tête des trois championnats, avec une balle de match à jouer dès le prochain Grand Prix pour le titre pilotes, qui parait à présent promis à Joan Mir, et les titres constructeurs et teams.

Championnat - Une voie royale pour Joan Mir et Suzuki

Après avoir enfin remporté sa première victoire MotoGP, Joan Mir se rapproche un peu plus du titre de Champion du monde, puisqu'il porte son avance au championnat à 37 points. Avec encore deux courses à disputer, cela signifie que le jeune pilote espagnol pourrait coiffer la couronne dès le week-end prochain lors du second Grand Prix qui sera disputé à Valence.

Derrière lui, Fabio Quartararo conserve la deuxième place, mais se voit rejoint à égalité de points par Álex Rins, à nouveau monté sur le podium ce dimanche et classé derrière le Français seulement car il compte moins de victoires sur l'ensemble de cette saison. Mais la tendance est bien à la baisse pour le clan Yamaha, comme en témoigne également le peu de points sauvés par Maverick Viñales et Franco Morbidelli sur ce Grand Prix.

Tous deux rétrogradent d'un cran au championnat, de même qu'Andrea Dovizioso. Et la lutte promet de rester intense dans ce groupe, puisqu'entre Quartararo, deuxième, et Dovizioso, désormais sixième, on ne compte que huit points ! Et, si Mir affiche un avantage net, on sait à présent que le titre, quoi qu'il arrive, se jouera entre ces six pilotes, les derniers restant mathématiquement en lice alors qu'ils étaient encore 14 au départ de cette course.

Grâce à son quatrième podium de la saison, Pol Espargaró monte au septième rang du classement général au détriment de Takaaki Nakagami, même si là aussi le suspense reste entier puisqu'un seul point les sépare. Un peu plus bas, on notera que Johann Zarco se hisse à la 13e place après la seconde chute de suite d'Álex Márquez. Le Français se trouve désormais à 19 points du top 10 qu'il aurait aimé pouvoir décrocher lorsque cette saison a débuté.

Lire aussi :

Les deux autres championnats sont logiquement chamboulés par la pénalité infligée à Yamaha et à ses équipes pour l'affaire des moteurs non-conformes utilisés en début de saison. Au classement des constructeurs, Suzuki profite de sa nouvelle victoire pour prendre les commandes. La marque affiche à ce stade sept points d'avance sur Ducati, alors qu'il en reste encore 50 en jeu pour un championnat qui prend en compte le meilleur résultat de chaque marque course après course. Privé de 50 points, Yamaha n'est plus que troisième, à 25 unités de Suzuki et avec seulement quatre petites longueurs d'avance sur KTM.

Enfin, au championnat par équipes, Suzuki conforte très nettement son leadership après ce Grand Prix d'Europe après le doublé de Mir et Rins en course et les 37 points perdus par Petronas sur tapis vert. L'écart entre les deux teams est désormais de 82 unités. Mathématiquement, le titre ne peut plus revenir à une autre structure, et dans ce classement comme dans les deux autres Suzuki pourrait être assuré des lauriers dès la prochaine manche.

Championnat pilotes après le GP d'Europe

Pos. Pilote Pts Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Spain Joan Mir 162 - 11/5 - 20/2 13/4 16/3 20/2 20/2 5/11 16/3 16/3 25/1 - -
2 France Fabio Quartararo 125 25/1 25/1 9/7 8/8 3/13 - 13/4 25/1 7/9 - 8/8 2/14 - -
3 Spain Álex Rins 125 - 6/10 13/4 - 10/6 11/5 4/12 16/3 - 25/1 20/2 20/2 - -
4 Spain Maverick Viñales 121 20/2 20/2 2/14 6/10 - 10/6 25/1 7/9 6/10 13/4 9/7 3/13 - -
5 Italy Franco Morbidelli 117 11/5 - 20/2 - 1/15 25/1 7/9 13/4 - 10/6 25/1 5/11 - -
6 Italy Andrea Dovizioso 117 16/3 10/6 5/11 25/1 11/5 9/7 8/8 - 13/4 9/7 3/13 8/8 - -
7 Spain Pol Espargaró 106 10/6 9/7 - - 16/3 6/10 16/3 - 16/3 4/12 13/4 16/3 - -
8 Japan Takaaki Nakagami 105 6/10 13/4 8/8 10/6 9/7 7/9 10/6 9/7 9/7 11/5 - 13/4 - -
9 Australia Jack Miller 92 13/4 - 7/9 16/3 20/2 8/8 - 11/5 - 7/9 - 10/6 - -
10 Portugal Miguel Oliveira 90 8/8 - 10/6 - 25/1 5/11 11/5 - 10/6 - 10/6 11/5 - -
11 Italy Danilo Petrucci 77 7/9 - 4/12 9/7 5/11 - 6/10 8/8 25/1 1/15 6/10 6/10 - -
12 South Africa Brad Binder 76 3/13 - 25/1 13/4 8/8 4/12 - 5/11 4/12 5/11 - 9/7 - -
13 France Johann Zarco 71 5/11 7/9 16/3 - 2/14 1/15 5/11 - 11/5 6/10 11/5 7/9 - -
14 Spain Álex Márquez 67 4/12 8/8 1/15 2/14 - - 9/7 3/13 20/2 20/2 - - - -
15 Italy Valentino Rossi 58 - 16/3 11/5 11/5 7/9 13/4 - - - - - - - -
16 Italy Pecco Bagnaia 42 9/7 - - - - 20/2 - 10/6 3/13 - - - - -
17 Spain Iker Lecuona 27 - - - 7/9 6/10 2/14 - 2/14 1/15 2/14 7/9 - - -
18 Spain Aleix Espargaró 27 - - 6/10 5/11 4/12 3/13 - 4/12 2/14 3/13 - - - -
19 United Kingdom Cal Crutchlow 26 - 3/13 3/13 1/15 - - - 6/10 - 8/8 5/11 - - -
20 Germany Stefan Bradl 16 - - - - - - - - 8/8 - 4/12 4/12 - -
21 United Kingdom Bradley Smith 12 1/15 4/12 - 3/13 - - 3/13 - - - 1/15 - - -
22 Spain Tito Rabat 10 2/14 5/11 - - - - - 1/15 - - 2/14 - - -
23 Italy Michele Pirro 4 - - - 4/12 - - - - - - - - - -
24 Spain Marc Márquez   - - - - - - - - - - - - - -
25 Italy Lorenzo Savadori   - - - - - - - - - - - - - -

 

Championnat équipes après le GP d'Europe

Pos. Équipe Pts Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Japan Team Suzuki MotoGP 287 - 17 13 20 23 27 24 36 5 41 36 45 - -
2 Malaysia Petronas SRT 205 0 25 29 8 3 25 20 38 7 10 33 7 - -
3 Italy Ducati Team 194 23 10 9 34 16 9 14 8 38 10 9 14 - -
4 Austria Red Bull KTM Factory Racing 182 13 9 25 13 24 10 16 5 20 9 13 25 - -
5 Japan Yamaha Factory Racing 159 0 36 13 17 7 23 25 7 6 13 9 3 - -
6 Italy Pramac Racing 138 22 - 7 20 20 28 - 21 3 7 - 10 - -
7 Monaco Team LCR 131 6 16 11 11 9 7 10 15 9 19 5 13 - -
8 France Tech 3 117 8 - 10 7 31 7 11 2 11 2 17 11 - -
9 Japan Repsol Honda Team 83 4 8 1 2 - - 9 3 28 20 4 4 - -
10 Spain Avintia Racing 81 7 12 16 - 2 1 5 1 11 6 13 7 - -
11 Italy Aprilia Racing Team 39 1 4 6 8 4 3 3 4 2 3 1 - - -

 

Championnat constructeurs après le GP d'Europe

Pos. Constructeur Points Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Suzuki 188 - 11 13 20 13 16 20 20 5 25 20 25 - -
2 Ducati 181 16 10 16 25 20 20 8 11 25 9 11 10 - -
3 Yamaha 163 - - 20 11 7 25 25 25 7 13 25 5 - -
4 KTM 159 10 9 25 13 25 6 16 5 16 5 13 16 - -
5 Honda 130 6 13 8 10 9 7 10 9 20 20 5 13 - -
6 Aprilia 36 1 4 6 5 4 3 3 4 2 3 1 - - -

partages
commentaires
Course - Joan Mir gagne enfin et file vers le titre !
Article précédent

Course - Joan Mir gagne enfin et file vers le titre !

Article suivant

Quartararo : Championnat perdu, je me concentre sur la 2e place

Quartararo : Championnat perdu, je me concentre sur la 2e place
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021